« Être là, avec Amnesty International » par Christophe Dabitch

C’est à un voyage humanitaire et citoyen que nous convie le scénariste Christophe Dabitch dans les pas de l’organisation Amnesty International, un peu partout sur la planète, pour y débusquer les injustices et les menaces de toutes sortes qui pèsent sur les populations, et défendre leurs droits. Au bilan, 13 reportages dessinés par autant de dessinateurs et un ouvrage éclectique et passionnant…

« Le Transcontinental » par Fransesco Mucciacito et Jean-Charles Gaudin

Les légendes vont bon train et les trains font légendes… D’où la série « Trains de légende » aux éditions Soleil ! Déjà deux titres parus, consacrés à l’Orient-Express et au Transcontinental, en attendant le Transsibérien… Loin de rester de simples BD documentaires, ces récits complets savent tirer parti de l’aventure et du voyage…

« Chroniques outremers : intégrale » par Bruno Le Floc'h

Après avoir fait prendre la mer à ses personnages, Bruno Le Floc’h a pris le large, à son corps défendant, le 5 octobre 2012, de sorte que l’intégrale de ses « Chroniques Outremers » est non seulement la réunion de ce qu’il a toujours conçu comme un tout, mais surtout un hommage posthume à une œuvre presque tout entière vouée au voyage et à la mer.

« La Lune est blanche » par Emmanuel Lepage et François Lepage

Après « Voyage aux îles de la Désolation » en 2011 et « Un printemps à Tchernobyl » en 2012, le moins qu’on puisse dire, avec le nouvel album d’Emmanuel Lepage, c’est que l’auteur est devenu un dessinateur reporter de l’extrême. C’est d’ailleurs dès la première planche de « La Lune est blanche », la formule qui s’impose : l’antarctique, c’est <em>« le continent des superlatifs, le monde des extrêmes »</em>...

« Un homme de goût T1 : Mise en bouche » par Cha et Eldiablo

Les recettes, les saveurs, les ingrédients, bref ce que l’on met dans notre assiette est en soi un très bon moyen de voyager. Mais l’homme de goût, dont il est question dans le titre de l’album du duo pseudonymique Cha et Eldiablo, est tout de même d’un genre très particulier… Et les auteurs de « Pizza Roadtrip » ne dérogent d’ailleurs pas au style décalé de leur précédente production en installant des personnages hors normes.

« Perico T2 » par Philippe Berthet et Régis Hautière

Suite et fin du diptyque concocté par Hautière et Berthet, « Perico », dont l’histoire commençait à Cuba, en 1958. On avait laissé le couple Joaquin / Elena, en Floride, prêt à étrenner la route popularisée par Kerouac, de Tallahassee à Los Angeles…

« Prévert, inventeur » par Christian Cailleaux et Hervé Bourhis

Il ne faut pas oublier les voyages littéraires, les voyages au pays des mots et des jeux de mots. Si voyager, c’est souvent se réinventer une culture, lire, c’est toujours se réinventer un langage et Prévert est, par exemple, une très bonne recrue pour ça. D’ailleurs, son histoire commence à Constantinople, en 1921…

« L’Or T1 : Issaïas ou le colibri » par Fréderic Bihel et Stéphane Piatzszek

« L’Or » : on songe d’emblée au célèbre récit de Blaise Cendrars. La fièvre est la même, celle de la fureur des hommes pour dénicher le métal jaune, mais celle de cet album se situe nettement plus au sud, en Amazonie, quasiment de nos jours. Et ce premier volume inaugure une série en six tomes d’or et de sang, comme dit la quatrième de couverture, pour <em>« Six récits, six aventuriers, six destins »</em>…