Que les amateurs d’images pornographiques passent leur chemin, seules deux petites pages nous montre Amandine, la charmante propriétaire du sex-shop ambulant qui est devenu le centre de toutes les préoccupations du petit village des Bombinettes, sortir nue de son bain : et encore, elle cache très vite ses seins que l’on ne saurait voir !

Outre cette vente de sex toys et autres objets dévergondés en plastique, l’autre événement qui va perturber l’ordre établi et les bonnes mœurs de cette bourgade campagnarde qui respire pourtant le calme et la simplicité, c’est le vol du ?I’ de l’enseigne du bistrot Le Bar du coin !!! Voilà qui contrarie bien monsieur le maire (lequel est certainement apparenté à celui de Champignac-en-Cambrousse dans les aventures de « Spirou ») et ses grands principes ; d’autant plus que cette sympathique caricature des politiciens d’un autre temps commence à tomber sous le charme de la séduisante et innocente marchande ambulante : cette dernière suggérant, quand même, un certain érotisme de bon aloi…

Ce récit, aussi attachant qu’imprévisible, met en exergue les habitudes et les préjugés de certains villageois, tout en nous proposant une intrigue policière dans une ambiance plutôt joyeuse et bon enfant : le délicat trait de Turf, proche de celui des dessins animés « à la Paul Grimault », collant parfaitement à la spontanéité et la poésie de dialogues souvent complètement surréalistes !
Gilles RATIER
«Magasin sexuel» T1 par Turf
Éditions Delcourt (14,95 €)