Nous ayant raconté comment le ferrailleur félon Joseph Joanovici a investi la fortune qu’il avait amassée en magouillant avec l’occupant nazi, dans la Résistance, les auteurs poursuivent, sans aucune baisse de régime (au contraire, nous avons droit à un épisode épique encore plus dense que les précédents), leur décryptage de la collaboration et de la complexité de l’âme humaine. Ceci à travers le destin d’un salaud ordinaire, personnage méconnu de l’Histoire mais à l’épaisseur rare…
Tout en finançant un groupe de résistants, Joseph Joanovici fricotait donc avec l’ennemi, depuis plusieurs années, pour étancher sa soif de pouvoir et de richesse. Or, maintenant que les Alliés sont aux portes de Paris, Joseph va devoir effacer toutes traces de ses actes passés et réduire ses anciens complices au silence : car collaborer avec les nazis est sans doute le pire des crimes qu’un Juif ait pu commettre pendant la guerre ! Cependant, ce juif roumain n’est pas si facile que cela à juger et c’est l’un des grands atouts de cette série que de réussir à nous faire admettre l’ambivalence de cet homme complexe et retord, voire amoral !

Une fois de plus, les faits réels sont formidablement passés au crible de l’imagination de Fabien Nury et de sa formidable rigueur documentaire ; à noter que l’on peut retrouver un autre exemple de sa belle technique narrative dans « La Mort de Staline », qu’il vient aussi de publier, avec Thierry Robin aux dessins, chez Dargaud ; voir notre chronique : bdzoom/article4517. On sent aussi, et surtout, qu’il y a une évidente complicité entre le style précis et caricatural (dans le bon sens du terme) du trait totalement maîtrisé de Sylvain Vallée et la mise en scène cinématographique suggérée par le subtil scénariste. Ainsi, en refermant l’album, on se dit que c’est quand même vachement bien foutu et que l’on est certainement en train de lire la meilleure bande dessinée historique de la décennie !
Gilles RATIER
? Il était une fois en France ? T4 (« Aux armes citoyens ! ») par Sylvain Vallée et Fabien Nury
Éditions Glénat (14,50 Euro)