Paris, le 17 décembre 2007 – Pour la première fois, le Prix Ciné Roman Carte Noire, marque partenaire emblématique du 7ème art, animera son espace sur le Salon du Cinéma qui se tiendra du 17 au 20 janvier 2008, Porte de Versailles. Carte Noire nous invite ici à partager des émotions avec le grand public grâce à la littérature et au cinéma.

Créé en 2001 par Arlette Gordon et Patrick de Bourgues aux côtés de Carte Noire, le Prix Ciné Roman Carte Noire a l’ambition de faire connaître aux professionnels du cinéma de nouvelles histoires et d’offrir à un jeune auteur un capital de départ lui permettant d’envisager l’adaptation de son roman à l’écran.

 Rendez-vous incontournable de ceux qui aiment le cinéma et ceux qui le font, le Salon du Cinéma est l’occasion pour Carte Noire d’ouvrir au grand public les portes des coulisses de l’adaptation cinématographique d’un roman.

En effet, dès l’origine, le cinéma s’est nourri de littérature. Romans, nouvelles, autobiographies, récits ou chroniques intimistes ont donné naissance à des films souvent passionnants, dont la notoriété dépasse parfois même celle du livre dont ils s’inspirent. Parallèlement, le scénario, même original, a une dimension littéraire évidente, au service de la création cinématographique.

Le Prix Ciné Roman Carte Noire : invitation au partage d’émotions sur le Salon du Cinéma

L’espace Carte Noire sera ainsi l’occasion de mettre en présence cinéastes, écrivains, scénaristes, dialoguistes, éditeurs, producteurs et distributeurs de films – tous impliqués dans le passage de l’écrit à l’écran. Ce Village présentera un Forum, une Exposition, des bornes interactives et des écrans vidéo.

§                     Le Forum du Village Littérature et Cinéma accueillera, sous forme de tables rondes, des personnalités qui se sont toutes illustrées, à des degrés divers, dans la transposition cinématographique d’une œuvre littéraire.

Parmi les invités, de nombreuses personnalités qui se sont prêtées à l’exercice de style de l’adaptation ou qui ont été portés sur les écrans :

 ?        Robert Guédiguian, réalisateur du Promeneur du Champ de Mars

?        Tonino Benacquista, auteur de La boite Noire

?        Cédric Kahn, pour ses adaptations contemporaines des œuvres de Simenon

?        Jean-Pierre Denis pour La Petite chartreuse

?        Olivier Dazat, scénariste de Yann Moix (adaptation de Podium) et d’Astérix et Obélix

?        Guillaume Laurant, scénariste de Un long dimanche de fiançailles et de L’histoire de Pi de Yann Martel – dont il signe le scénario pour Jean-Pierre Jeunet

 Ces rencontres, d’une durée d’une heure en moyenne, permettront de mettre en exergue plusieurs problématiques qui suscitent le débat : Comment s’atteler à une œuvre réputée inadaptable ? Y a-t-il des ouvrages qui se prêtent particulièrement à l’adaptation ? Quelle est la marge de liberté laissée au scénariste adaptateur qui transpose un livre pour le grand écran ? Etc…

Certaines de ces rencontres pourront avoir lieu dans le Grand Forum de l’espace Grand Public en raison du caractère exceptionnel des personnalités conviées.

§                     L’Exposition du Village Littérature et Cinéma retracera, avec une mise en scène originale et interactive, l’ensemble des étapes de l’adaptation et s’appuiera sur cinq romans – Liaisons dangereuses ; Valmont ; D’entre les morts ; Effroyables jardins; Un secret; Lady Chatterley’s Lover – et sur six films – Dangerous Liaisons ; Sueurs froides ; Effroyables jardins ; Un secret ; Lady Chatterley.

Une sélection variée dans les thèmes (amour, guerre, suspense), le style (costumes d’époque ou non, traitement pictural ou romanesque) et les origines culturelles (romans français, film américain ; roman anglais, film français).

Carte Noire et le Cinéma

Depuis plus de 20 ans, le café Carte Noire associe les arômes intenses de son arabica, au monde de l’émotion, du désir et du cinéma. Cet ancrage de la marque dans l’univers cinématographique se traduit de multiples façons. Il peut s’agir d’une publicité comme « L’Orient Express » réalisée par Jean-Jacques Annaud qui parle d’émotion et de plaisirs, comme au cinéma. Mais, il s’agit avant tout de parrainage d’événements et d’émissions télévisées liés au grand écran.

A propos du Prix Ciné Roman Carte Noire

En fidèle partenaire du 7e art, Carte Noire et le cinéma partagent une forte complicité. Le Prix Ciné Roman Carte Noire récompense des romans adaptables au cinéma, pour faire naître à l’écran de nouvelles histoires, pour partager avec le public un imaginaire toujours plus riche. Pour la 8e année consécutive, Carte Noire est engagé pour le Prix Ciné Roman Carte Noire aux côtés de ses fondateurs, Arlette Gordon et Patrick de Bourgues, deux passionnés.

Le Prix Ciné Roman Carte Noire a pour vocation de constituer un « pont » entre deux rives culturelles, deux mondes parallèles qui se séduisent mutuellement, se côtoient, se croisent sans vraiment se rencontrer et qui rêvent de confronter leurs émotions : la littérature et le cinéma.

Composé de journalistes, un comité de sélection élabore chaque année la liste des œuvres en compétition. Une fois réalisée, un jury réunissant différentes personnalités du cinéma choisit, parmi cette sélection, le meilleur roman adaptable au cinéma. Parmi les personnalités s’étant prêté au jeu de la Présidence du Jury, le Prix Ciné Roman Carte Noire a accueilli des noms prestigieux tels que John Malkovitch, Francis Huster, Anouck Aimée ou encore Nicole Garcia. Une somme de 15 000€ est remise au Lauréat du Prix, qui lui permettra de commencer un travail d’adaptation.

Contacts Presse

Agence Le Public Système

Nadège Poutrelnpoutrel@le-public-systeme.fr – 01 41 34 22 34

Delphine Bionne – dbionne@le-public-systeme.fr – 01 41 34 20 39

Kraft Food

Nathalie Rolland– nrolland@krafteurope.com – 01 34 88 73 89