Mais, il y a toujours des mécontents. Je me souviens de l’édition d’un ouvrage de Marion Vidal sur les Peanuts ou les dessinateurs de Pilote avaient contribué à l’illustration de ce livre en parodiant  Chuck, Snoopy et les autres. Tollé général de UFS (United Features Syndicate), qui représentait à l’époque les droits de Schulz. Procès et en final, UFS a été débouté. Le gag, Schulz n’avait même été  prévenu de cette action en justice et par la suite, je lui avais procuré cet ouvrage, ce qui l’avait bien fait rire. D’autres éditeurs ou ayants droits, n’ont pas le même humour, et par ailleurs, ils  doivent ignorer que la parodie est permise en France, et qu’il y a même jurisprudence. La preuve, la Cong S.A qui contrôle les droits de Hugo Pratt a demandé à Casterman l’éditeur de Corto Maltese en France d’intervenir auprès du tribunal de d’Orléans en déposant une requête en contrefaçon destinée à bloquer la sortie des vingt mille exemplaires de la parodie de Corto! Chez Robert Laffont, réaction a été  immédiate  en demandant la main levée de cette saisie. Il est à, signaler que sur la couverture de l’album le mot Parodie est inscrit en gros caractères. Affaire à suivre dans les prochains jours…

 

Le scénario de cette parodie ou de ce pastiche ( Porto Farnese, l’homme de Hong Kong) est totalement délirant, totalement déjantée, on se croirait dans un film des Marx Brothers.

 

Porto Farnese, Kraspoutine et Stranger ne craignent rien, ni personne!

 

De passage à Hong Kong, à la conquête d’un trésor (ils se sont encore fait

 

refiler une carte bidon…), nos trois amis prennent la direction de Macao,

 

où, dans un tripot sordide, ils vont faire une étrange rencontre…

 

Le destin va les conduire sur les routes et les fleuves de la Chine en guerre.

 

où de terrifiantes épreuves les attendent : se brûler la langue avec du thé

 

trop chaud, jouer les gugusses sur une scène de music-hall, risquer la crise

 

de foie en trinquant dans des cocktails mondains…tout cela afin de retrouver un célèbre fugitif nommé Einstein.

 

De fabuleuses aventures, et en fait  un merveilleux hommage à Corto Maltese

 

d’Hugo Pratt.

 

Cette parodie est dessinée par Rodolfo Torti ( Weimar)et scénarisée par Pierre Veys ( il a parodié Blake et Mortimer dans Menaces sur l’Empire (Dargaud), le commissaire Maigret avec Malgret chez Robert Laffont, le secteur BD dirigé par Marya Smirnoff

 

Porto Farnese, l’homme de Hong-Kong 80 pages

 

Editions Robert Laffont.

 

Claude Moliterni