Même si la bande dessinée n’est plus présente sur les 3 premières marches du podium de la semaine, dans le “Top 20” des meilleures ventes de livres (tous genres confondus), elle semble pourtant se porter de mieux en mieux ! En effet, la dernière fois, il n’y avait qu’une seule BD franco-belge (« Le petit Spirou » qui recule de la 1ère à la 5ème place, dans ce classement général) et 2 mangas. Or, cette fois-ci, ce n’est pas moins de 7 titres qui envahissent ce palmarès tant envié. A tout seigneur, tout honneur, commençons par le 30ème « Thorgal » (tiré à 260 000 exemplaires par les éditions Le Lombard), lequel focalise l’attention en déboulant en 4ème position, devenant ainsi la meilleure vente BD du moment ! Rien d’étonnant à cela, cette série mythologique créée par Jean Van Hamme (qui laisse sa place, à Yves Sente, à partir de cet album) et par le Polonais Grzegorz Rosinsiki, est l’un des principaux poids lourds du 9ème art contemporain. A noter que le nouveau scénariste, qui n’en est pas à son 1er coup d’essai (puisqu’il est le responsable de plusieurs succès bédéphiles comme « Blake et Mortimer« , « Le Janitor« , ou encore « La vengeance du Comte Skarbek » avec le même Rosinski), n’est autre que le directeur éditorial du Lombard. Il semble, qu’en ayant choisi de séduire un lectorat plus jeune, en recentrant la série sur le personnage de « Jolan » (le fils de « Thorgal« ), il ait réussi son coup !

Outre les 3 incontournables BD asiatiques que sont « Death Note » (à la 9ème place), « SamuraiDeeper Kyo » (à la 12ème place) et l’inévitable « Naruto« , lequel perd pas mal de terrain en passant de la 8ème à la 19ème place (voir, par ailleurs, notre Zoom sur les meilleures ventes de mangas”), 2 autres “blockbusters” se font remarquer. Il s’agit du 10ème tome de la série de SF signée Philippe Buchet et Jean-David Morvan (« Sillage« , avec 106 000 exemplaires, en comptant l’édition de luxe tirée à 6 000 par les éditions Delcourt) qui se place 11ème, et de la 4ème aventure de la nouvelle création de Jean Van Hamme (encore lui !) qui arrive en 13ème position : l’espionne de haut vol « Lady S.« , dessinée par Philippe Aymond et tirée à 94 000 exemplaires par les éditions Dupuis.

Les éditions Dupuis sont à la fête puisqu’elles ont aussi publié (à 36 000 exemplaires) le nouveau « Jérôme K. Jérôme Bloche » (suite et fin du diptyque entamé avec l’opus précédent) et que ce dernier est l’une des autres entrées de notre “Top15 BD” (hors manga), à la 14ème place. Dernière nouveauté de ce classement des meilleures ventes de BD, dites franco-belges : le 2ème n° de « L’étrangleur » spécial « Adèle Blanc-Sec » de Jacques Tardi, toujours tiré à 50 000 exemplaires par les éditions Casterman (lesquelles nous annoncent l’album pour la fin du mois), alors que le n°1 de cette sorte de journal distribué en librairie est toujours 10ème, en 4ème semaine ! Avec ces 5 nouveaux venus, il y a donc pas mal de changements dans notre classement hebdomadaire : bien entendu, cela entraîne 5 départs (« Le chant des Stryges« , « L’élève Ducobu« , « Boule et Bill« , « Le tueur » et « Les zenvahisseurs« ) mais aussi pas mal de dégringolades de la part de la plupart des locomotives en place (tout ça ce fait dans la bonne humeur, mais aussi au niveau de quelques séries réalistes) : « Les profs« , « Les tuniques bleues« , « Les rugbymen« , « La jeunesse de Blueberry« , « Trolls de Troy » et « Les arcanes de la Lune Noire« . Seules les entrées de la semaine passée (« Les blondes » et « Même pas peur« ) réussissent à gagner quelques points.

En attendant les autres “best-sellers”de l’année, lesquels ne vont tarder à s’imposer pour remplir les gamelles de nos éditeurs préférés (« Les gendarmes« , « Les pompiers« , « Kid Paddle« , « Le Chat« , « Magasin général« , « Alix « , « Kaamelott« , « Bigard« , « Lanfeust des étoiles« , « La quête de l’oiseau du temps« , « Blueberry » et les 2 derniers « XIII« , entre autres), l’hebdomadaire professionnel Livres Hebdo nous propose, dans son dernier numéro (le 705, daté du 12 octobre), de dévoiler le classement des 200 premiers éditeurs français. En effet, en cette période où l’on nous clame, un peu partout, que le secteur livresque, en France, est en bonne santé, il est intéressant de savoir à qui cela profite !

Bien entendu, tous secteurs confondus, Hachette Livre est toujours le grand gagnant car il représente, à lui tout seul, 29,8% du marché ; mais, même s’il est le principal diffuseur du secteur (il met en place, par exemple, les ouvrages édités par Albert-René, une maison d’édition qui a vu croître son chiffre d’affaire de 166,4% avec les retombées du dernier « Astérix« ), la BD n’est qu’une partie infime des représentations éditoriales d’Hachette (il n’y a, en fait, que Pika et Disney Hachette, puisque Grasset, Lattès, Le Chêne et EPA ne publient des ouvrages ayant un rapport avec la BD que de façon très anecdotique, et qu’Harlequin n’a pas encore commencé son intrusion chez les mangas). En 2ème position (avec 11% du marché), on trouve Editis qui, lui aussi, édite peu de BD, même si les productions de Kurokawa, de Hors Collection et, tout récemment, de Robert Laffont, sont loin d’être négligeables…

Ce n’est qu’en 5ème position qu’arrive le principal éditeur de BD francophones : Média Participations. Le groupe de Vincent Montagne, qui représente environ 40% du secteur (avec surtout Dargaud, Dupuis, Le Lombard et Kana) et 4,3% du marché global du livre, enregistre un tassement de 2,7% de son chiffre d’affaire, ceci étant principalement dû à la gestion difficile de la crise qui a secoué leur filiale belge : Dupuis. En 7ème position (avec un chiffre d’affaire représentant 3,5% du marché), Gallimard propose un catalogue de plus en plus étoffé en BD, d’autant plus qu’il possède (à 50% avec Soleil) les très intéressantes productions du nouveau Futuropolis. Il est suivi, en 8ème position, par le groupe La Martinière, mais là encore, la BD ne représente qu’une portion congrue de leurs activités, même si on tient compte de EP, de Petit à petit, et de Danger Public.

Le 9ème, avec 3,3% du marché, c’est Flammarion, la filiale française du groupe de communication italien RCS ! Ce dernier pèse lourd dans la BD puisqu’il comprend les éditions Casterman, AUDIE-Fluide Glacial et Jungle. C’est en 10ème position, avec 2,3%, que se positionne Albin Michel, lequel vient de revendre sa partie BD (Sefam/L’Echo des Savanes) à Glénat : il publie toutefois encore quelques BD (comme la collection « Peps » ou « Les zenvahisseurs« ), mais ce ne sont plus que des coups isolés. Surprise (du moins pour ceux qui ne surveillent pas leurs innombrables productions), la 12ème place, avec un peu moins de 2%, est détenue par Panini France, la filiale du groupe italien : cette dernière progresse de plus en plus dans l’imagerie, mais aussi dans le manga et dans le comics, grâce à sa division Panini comics (qui regroupe Panini Manga et Marvel).

Toujours avec moins de 2%, le 15ème n’est autre que le groupe Bayard dont les principaux produits sont, surtout, centrés sur la presse jeunesse et le religieux : la BD (avec Milan et Treize étrange, par exemple) est loin d’être, pour eux, une source importante de revenus. Pas très loin derrière, en 16ème position, on trouve enfin le groupe grenoblois Glénat (avec Vents d’Ouest, Caravelle et donc, depuis peu, la Sefam rebaptisée Vent des Savanes)… Bien plus loin, à la 29ème place, c’est Guy Delcourt (avec Akata et Tonkam) qui prend place, suivi de très près par Albert-René (30ème) et par MC Production alias Soleil (31ème), lequel englobe Asuka, la SEEBD (Tokebi, Saphira, Kabuto, Akiko) et 50% de Futuropolis. Il faut ensuite aller à la 76ème place pour réussir à trouver un éditeur ayant un rapport avec notre domaine favori (en l’occurrence, il s’agit de Bamboo) : et c’est le dernier (du moins en ce qui concerne la BD) de cette liste des 200 éditeurs (ayant chacun un chiffre d’affaire supérieur à 1 million d’euros) qui représentent, à eux seuls, plus de 6,8 milliards d’euros et l’essentiel de l’édition en France. Voilà qui relativise bien des discours sur l’économie de la BD !!!

 

Gilles RATIER, avec un peu de Laurent TURPIN

 

« TOP 15 BD »:

DU 1er AU 7 OCTOBRE 2007

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

 

CLASSEMENT

SERIES

TITRES

AUTEURS

EDITEURS

1er

nouveau

Thorgal T.30

Moi, Jolan

Grzegorz Rosinski, Yves Sente

LOMBARD

2ème

3e semaine

Le petit Spirou T.13

Fais de beaux rêves !

Janry, Tome

DUPUIS

3ème

nouveau

Sillage T.10

Retour de flammes

Philippe Buchet, Jean-David Morvan

DELCOURT

4ème

nouveau

Lady S. T.4

Jeu de dupes

Philippe Aymond, Jean Van Hamme

DUPUIS

5ème

2e semaine

Les blondes T.7

 

Dzack, Gaby

SOLEIL

6ème

nouveau

L’étrangleur T.2 (« Adèle Blanc-sec »)

Jacques Tardi

CASTERMAN

7ème

7e semaine

Les profs T.10

Motivation : 10/10

Pica, Erroc

BAMBOO

8ème

7e semaine

Les Tuniques bleues T.51

Stark sous toutes les coutures

Willy Lambil, Raoul Cauvin

DUPUIS

9ème

6e semaine

Les rugbymen T.5

On va gagner avec le lard et la manière

Poupard, Béka

BAMBOO

10ème

4e semaine

L’étrangleur T.1 (« Adèle Blanc-sec »)

Jacques Tardi

CASTERMAN

11ème

5e semaine

La jeunesse de Blueberry T.16

100 dollars pour mourir

Michel Blanc-Dumont, François Corteggiani

DARGAUD

12ème

8e semaine

Trolls de Troy T.10

Les enragés du Darshan (2)

Jean-Louis Mourier, Christophe Arleston

SOLEIL

13ème

2e semaine

Même pas peur T.1

 

Sato

JOKER

14ème

nouveau

Jérôme K. Jérôme Bloche T.19

Un chien dans un jeu de quilles

Alain Dodier

DUPUIS

15ème

4e semaine

Les arcanes de la lune noire T.2

Pile ou face

Fabrice Angleraud, François Marcela Froideval

DARGAUD