Le début : Dans Football Football, Bouzard lève le voile sur les dessous du foot d’aujourd’hui. Non, Steve Marlet (attaquant) n’est pas le fils caché de Bob Marley (chanteur). Oui, Jack Kachkar (ex-repreneur de l’O.M.) n’est autre qu’Eric Crépont (intermittent du spectacle grimé). Et il n’y a aucun rapport entre Rothen (Jérôme, PSG) et Rotten (Johnny, Sex Pistols). A part ça, on sait enfin pourquoi les Brésiliens sont si bons au foot et comment Domenech compose l’équipe de France. Bref, un album bien plus instructif que la lecture hebdomadaire de France Football !

 

Notre avis : Vous n’aimez pas cette couverture jaune ? Peut-être n’êtes vous pas supporter de Nantes ou du Brésil ? Préférez-lui donc la verte (pour St Etienne), la bleue (Marseille) ou encore la rouge (on ne compte plus, là : Lyon, PSG, Manchester … ). Quatre couvertures différentes donc,  pour un seul album, traité footballistique selon Bouzard, l’auteur du drolatique « The autobiography of me too » (Les Requins Marteaux). Mais, rassurez-vous, pas la peine de vous délecter des magazines spécialisés dans le ballon rond pour apprécier les chroniques souriantes et décalées de Guillaume Bouzard, la plupart ayant été publiées dans le magazine « So Foot » ou dans le quotidien « Libération », sous forme de strips, pendant la coupe du monde 2006. Au contraire, et c’est un des talents de l’auteur, celles-ci s’adressent  à toutes les personnes pratiquant d’abord l’humour comme discipline, même s’il convient d’avouer  que les zygomatiques des «  footeux » seront les premiers à céder devant le traitement, avec force de dérision, des dessous du milieu du football. A siroter ! Laurent Turpin

 

Dargaud – Poisson Pilote – 9,80€