Souhaitons que cet éditeur puisse nous donner l’intégralité de cette oeuvre majeure de la BD qui inspira plusieurs auteurs de BD dont Frank Robbins,Hugo Pratt, Francisco Hidalgo et plus récemment Patrice Serres, car à chaque fois les différentes entreprises concernant la réédition de cette bande dessinée ont cessé après la parution de deux ou trois albums.

Terry and the Pirates

Au départ, cette série se passe en Asie et raconte les péripéties du jeune et courageux Terry, de Pat Ryan et du drôle de petit chinois Connie, aux prises avec des bandits en tout genre et des aventurières séduisantes. Mais peu à peu les aventures deviennent, juste avant la Deuxième Guerre mondiale, le reflet de l’état d’esprit qui s’annonçait aux États-Unis. Si bien qu’elle finit par s’aligner de plus en plus sur la politique américaine en Orient. Il est curieux de remarquer que, durant la Deuxième Guerre mondiale, Terry obtint le grade de sous-lieutenant de l’Air Force et que l’aviation américaine, avec l’accord des autorités, envoya à Caniff une carte authentique avec son numéro de matricule. Avec les années, Milton Caniff, qui avait créé cette série en 1934, sentit que ses personnages ne lui appartenaient plus. « S’il avait fallu que je continue Terry, déclara-t-il plus tard, j’aurais perdu ma liberté artistique . J’aurais dû assujettir mon personnage à quelque chose que je ne considérais pas naturel, voilà pourquoi je l’ai abandonné ». En janvier 1947, il change d’agence pour créer Steve Canyon. Terry and the Pirates est confié à George Wunder qui porte à l’extrême le discours initié par Milton Caniff : Terry était un professionnel de la guerre, mais à présent le ton anticommuniste s’accentue et la guerre, chaude ou froide, est perçue comme une mission. La série a soudainement pris fin le 25 février 1973, lorsque plus de cent journaux, sur les trois cents quotidiens qui la publiaient, n’ont pas renouvelé leur contrat. Un serial de quinze épisodes est produit par Columbia en 1940, réalisé par James W. Horne avec William Tracy (Terry) et Granville Owens (Pat Ryan), Sheila Darcy (Dragon Lady), Joyce Bryant (Normandie Drake) et Allen Jung (Connie), ainsi qu’un feuilleton radio produit par N.B.C. CM