…depuis ce temps, la suite de l’histoire

restait suspendue à deux questions

brûlantes :

 « Régis Fluet et Léon Dandelet réussiraient-ils enfin à éliminer Adèle Blanc-Sec ? » et « Adèle Blanc-

Sec réussirait-elle à se débarrasser de sa petite soeur ? » Neuf ans. Le temps qu’il aura fallu à Jacques Tardi, auteur prolifique mais feuilletoniste intermittent,

pour renouer avec son personnage emblématique. Aujourd’hui, il admet volontiers qu’en posant ces deux questions à la fin du huitième tome des « Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec », il ignorait tout des réponses. Et même si cette suite qu’il intitulait, à tout

hasard, Le Labyrinthe infernal verrait le jour. C’est que, depuis trente ans, le créateur vit avec son héroïne

une liaison très libre, épisodique mais non moins intense.

Nous retouvons Adèle dans une nouvelle aventure extraordinaire  toujours résolument « moderne »dans ce Paris qui regorge de sectes sataniques, de savants fous, de complots absurdes et de monstres effrayants. Perdez -vous dans ce Labyrinthe infernal , un véritable plaisir.

 

A lire à partir du 30 juin dans Télélérama.

 

info:Télérama.