PERSEPOLIS

France (2000)

Marjane SATRAPI

Iranienne, née en 1969, Marjane Satrapi a 10 ans lorsque survient la révolution islamique. Après des études à l’école des Beaux Arts de Téhéran et aux Arts Déco de Strasbourg, elle rejoint l’atelier des Vosges (où travaillent aussi David B., Christophe Blain, Emile Bravo, Joann Sfar ou encore Lewis Trondheim) et entreprend de raconter en BD sa propre histoire à travers l’Histoire, en donnant naissance à Persépolis.

Dans cette tétralogie autobiographique, cette jeune fille issue d’un milieu favorisé et progressiste (elle fréquente le Lycée français à Téhéran) livre son témoignage sur les événements iraniens, de son enfance jusqu’à ses études artistiques, en passant par la chute du Shah, le conflit Irano-Irakien, son exil en Autriche à 14 ans et son retour dans son pays quatre ans plus tard. Réussissant le tour de force de se projeter en situation à chaque étape de son enfance ou de son adolescence, Marjane Satrapi prolonge avec fraîcheur des événements trop souvent tragiques au travers d’anecdotes personnelles non dénuées d’humour. Son graphisme clair et minimaliste, très stylisé, s’accorde parfaitement au ton qu’elle donne à son récit, réalisé en noir et blanc.

Le premier tome de Persépolis, parue en 2000,  reçoit l’Alph ?Art coup de cœur (meilleur premier album) lors du Festival d’Angoulême en 2001 tandis que le deuxième volume se voit attribuer celui du meilleur scénario l’année suivante. Persépolis est publié à L’association. LT

 

Clic sur l’appareil, photo sur votre droite