Certainement grâce à la médiatisation forcenée de la BD, vue uniquement par le petit bout de la lorgnette du festival d’Angoulême (et encore, on peut d’ailleurs le regretter, cela n’arrive qu’une seule fois dans l’année), le “Top 20” des meilleures ventes, tous genres de livres confondus, sur la période du 22 au 28 janvier 2007, affiche 6 BD dans ses colonnes. C’est encore une fois le manga qui triomphe avec 3 de ses représentants : le tome 27 du « Naruto » de Masahi Kishimoto, chez Kana, qui trône toujours sur la 1ère place ; le tome 1 de « Death Note » de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, également chez Kana (lesquels en ont tiré 70 000 exemplaires), qui recule de la 5ème à la 10ème place ; et le tome 10 de « Fullmetal Alchemist » de Hiromu Arakawa, chez Kurokawa, régressant, lui aussi, de la 3ème à la 14ème place : il faut savoir que malgré ces reculs, il faut parler de progrès pour la BD asiatique car, jusqu’à l’an  passé, aucun manga ne restait plus d’1 semaine dans ce classement général !  La  BD franco-belge doit donc se contenter de la portion congrue avec, certes, elle aussi 3 représentants, mais qui sont relégués en 13ème, 19ème et 20ème position. Ce trio gagnant du “Top 15 BD” (hors mangas) est pourtant basé sur des séries bien connues du grand public et dont la qualité n’est plus à démontrer, puisqu’il s’agit, respectivement, de la 20ème aventure de « Valérian et Laureline » (voir notre chronique dans le « Plus de lectures » de la semaine), du 11ème recueil des gags de « Titeuf » (en 16ème semaine, quand même !) et du 25ème opus des « Schtroumpfs » (plébiscité par le jeune public et brillamment repris par le studio Peyo).

 

De plus, ne nous cachons pas la face, le marché du livre n’est pas au mieux de sa forme : le 4ème trimestre 2006, en librairie, a même connu une baisse historique, en l’absence de locomotives comme « Astérix » ou « Harry Potter« . Quant au succès des mangas, comme ces derniers sont vendus moins chers que la traditionnelle BD franco-belge, il est paradoxallement un des facteurs qui explique la diminution du chiffre d’affaire de la bande dessinée : ce qui n’arrange pas vraiment les choses ! Et pourtant, malgré tout ça, la bande dessinée s’en sort un peu mieux que les autres secteurs ! Mais devant cette évidente dégradation du marché, certains éditeurs, comme L’An 2 (qui a accusé une baisse de plus de 20% de son chiffre d’affaire en 2006), sont contraint à déposer leur bilan : Thierry Groensteen, fondateur de L’An 2 poursuivra désormais son activité éditoriale dans le cadre d’une collection qui verra le jour, en mai prochain, chez Actes Sud ; notons que ce dernier possédait déjà 50% des parts de cet éditeur qui défendait courageusement des choix difficiles. Cependant, il est encore trop tôt pour avoir de solides résultats sur le marché en général, puisque nous nous basons uniquement sur les données communiquées par les instituts de sondage (Ipsos ou GfK). D’ailleurs, il semblerait que ces derniers soient de plus en plus contestés par les éditeurs, c’est du moins ce que nous explique le dernier n° de Livres Hebdo : les chiffres qu’ils ont communiqués (grâce à leur association avec Ipsos) sont mis sur la sellette par certains éditeurs qui les accusent carrément de noircir, de manière inexacte, le tableau, et d’argumenter que “le livre n’a pas besoin de cela” ! L’hebdomadaire professionnel répond, à juste titre, que la confusion entre chiffres de tirage, facturation aux libraires et ventes réelles tient aux spécificités du marché du livre où le système d’offices et de retours (dont le taux moyen est évalué à 25%, actuellement) complique sérieusement la donne : personne, avant 12 à 18 mois de vente, ne peut savoir précisément à combien d’exemplaires un livre a été réellement vendu ! D’autre part, il faut aussi préciser que Ipsos et GfK (qui se basent sur des estimations des ventes réelles en sortie de caisse) ne travaillent pas de la même manière : l’un étant meilleur sur la grande distribution, l’autre sur la librairie (ayant discuté avec des représentants des 2 instituts, nous confirmons cette différence, tout en reconnaissant que les 2 sont quand même assez fiables en ce qui concerne les meilleures ventes, et que chacun fait des efforts pour s’améliorer). Il manque donc, peut-être, un outil d’analyse véritablement performant comme c’est le cas en Grande-Bretagne ? Mais l’édition est-elle prête, comme le souligne Livres Hebdo, à soutenir la mise en place d’un outil moderne et efficace de gestion et de connaissance du marché ? Ce magazine, qui fait référence pour la profession, se demande aussi si, ce qui fait problème, n’est pas plus le fait de diffuser des chiffres que de communiquer des informations pas toujours très exactes ? Eh oui, la transparence n’est pas encore complètement de mise dans notre milieu ! De plus en plus d’acteurs (éditeurs, mais aussi organisateurs de festivals) préfèrent dirent que tout va bien et pondre des communiqués triomphalistes plutôt que de poser les vrais problèmes ! Et gare au “méchant” journaliste (surtout s’il est spécialisé) qui oserait faire une remarque négative ou lancer une question qui fâche (même quand c’est dans le simple et bon esprit de faire évoluer les choses) ! Il sera alors qualifié de détracteur ou de fossoyeur par ces gens qui se prennent tous pour les gardiens du temple : voilà qui n’est guère constructif, car on ne peut s’améliorer et progresser qu’en se remettant, régulièrement et objectivement, en question !

 

Ceci dit, revenons à notre “Top 15 BD”, qui, lui, se renouvelle sans cesse, avec, cette semaine, 5 nouveaux arrivants :

– le « Légataire« , dessiné par Camille Meyer et Joseph Béhé, se place d’emblée en 4ème position. Il s’agit d’une captivante série dérivée du « Décalogue » de Frank Giroud (voir notre chronique dans le « Plus de lectures » de la semaine) où les héros sont traqués par des intégristes religieux : après un 1èr tome vendu autour de 60 000 exemplaires, ce 2ème opus est mis en place à 65 000 exemplaires par les éditions Glénat.

– la 27ème aventure de « Jérémiah« , due au fabuleux dessinateur qu’est Hermann, continue à satisfaire ses admirateurs (les éditions Dupuis l’ont tirée à 40 000 exemplaires), puisqu’elle débarque à la 7ème place.

– le 4ème recueil des gags autour des « Rugbymen« , par Poupard (qui signe aussi Mermin) et le scénariste Tibériu Béka, est 9ème ! Cette série destinée au grand public est tirée à 60 000 exemplaires par les éditions Bamboo, les spécialistes de ce genre de BD humoristiques axées autour d’un sport, d’un loisir, d’une passion ou d’une corporation.

– la 2ème compilation des pages de gags des « Nombrils« , série due à deux jeunes talentueux québécois et qui appartient à la nouvelle vague du journal Spirou, est 11ème. En représentant, et prenant pour cible principale, des ados, Delaf et Dubuc ont su renouveler l’esprit de l’hebdomadaire, sans le dénaturer. C’est d’ailleurs ce genre de séries qui réussi le mieux à trouver son public parmi celles lancées récemment par les éditions Dupuis, lesquelles ont tiré cet album à 52 000 exemplaires.

– le 15ème tome des « Chemins de Malefosse » (repris graphiquement par Brice Goepfert, mais toujours scénarisé par Daniel Bardet) s’installe à la 13ème place. Ce “best-seller” de la collection « Vécu » de chez Glénat (tiré à 25 000 exemplaires) est toujours en bonne place, malgré la défection de François Dermaut, son dessinateur d’origine. Cependant, ce dernier est en train de préparer, avec un jeune co-scénariste (Xavier Gelot), une genèse de la série, à paraître en mai, et qui s’intitulera « Malefosse« , tout simplement !

A part ça, certains titres résistent fort bien à cet afflux de nouveautés (il y a encore eu 316 nouveaux titres publiés en janvier, contre 298 en 2006 ; et encore, on ne compte pas les rééditions et les divers) : c’est le cas de « La face karchée de Sarkozy » (le vrai grand succès de la fin de l’année passée), du « Chat du rabbin » (qui réussit même à grimper de la 12ème à la 10ème place) et de l’habituel « Cédric« , très apprécié par les enfants. D’autres régressent légèrement, mais tiennent encore le haut du pavé : tels « Lanfeust« , « Dieu n’a pas réponse à tout (mais il est bien entouré)« , « Lucky Luke » et « Okko« . Et, bien entendu, malheureusement, d’autres nous quittent… C’est la triste destinée du tome 5 des « Profs« , de la version petit format de « L’île noire » (la 7ème aventure de « Tintin« ), de « Kaamelott« , du « Donjon de Naheulbeuk« , et même de « Thorgal » au bout de 9 semaines, seulement ! Quand on vous dit que certaines séries, même celles qui sont bien installées, ont des soucis à se faire !!!

 

Gilles RATIER, avec Laurent TURPIN

           

 

« TOP 15 BD » DE LA SEMAINE

DU 22 AU 28 JANVIER 2007

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

 

CLASSEMENT

SERIES

TITRES

AUTEURS

EDITEURS

1er

2e semaine

Valérian et Laureline T.20

L’ordre des pierres

Jean-Claude Mézières, Pierre Christin

DARGAUD

2ème

16e semaine

Titeuf T.11

Mes meilleurs copains

Zep

GL
ENAT

3ème

3e semaine

Les Schtroumpfs T.25

Un enfant chez les Schtroumpfs

Jeroen De Coninck, Miguel Diaz Vizoso, Thierry Culliford

LOMBARD

4ème

nouveau

Le légataire T.2

Le songe de Médine

Camille Meyer, Joseph Béhé, Frank Giroud

GLENAT

5ème

11e semaine

La face karchée de Sarkozy

 

Riss, Richard Malka, Philippe Cohen

VENTS D’OUEST/FAYARD

6ème

8e semaine

Lanfeust des étoiles T.6

Le râle du flibustier

Didier Tarquin, Christophe Arleston

SOLEIL

7ème

nouveau

Jeremiah T.27

Elsie et la rue

Hermann

DUPUIS

8ème

2e semaine

Dieu n’a pas réponse à tout (mais il est bien entouré)

Nicolas Barral, Tonino Benacquista

DARGAUD

9ème

nouveau

Les rugbymen T.4

Dimanche prochain, on jouera Samedi !

Poupard, Tibériu Béka

BAMBOO

10ème

8e semaine

Le chat du rabbin T.5

Jérusalem d’Afrique

Joann Sfar

DARGAUD

11ème

nouveau

Les nombrils T.4

Sale temps pour les moches

Delaf, Maryse Dubuc

DUPUIS

12ème

14e semaine

Lucky Luke T.2 (Les aventures de… d’après Morris)

La corde au cou

Achdé, Laurent Gerra

LUCKY COMICS

13ème

nouveau

Les chemins de Malefosse T.15

Margot !

Brice Goepfert, Daniel Bardet

GLENAT

14ème

10e semaine

Cédric T.21

On rêvasse ?

Laudec, Raoul Cauvin

DUPUIS

15ème

4e semaine

Okko T.3

Le cycle de la terre T.1

Hub

DELCOURT