Cette semaine, « Lanfeust » conserve sa 1ère place devant « Titeuf« , mais cela n’empêche pas ce dernier de rester, quand même, le premier de la classe, puisqu’il est la meilleure vente de l’année qui vient de s’écouler, tous genres confondus ! Son 11ème album se serait vendu à 570800 exemplaires en France (selon Ipsos/Livres Hebdo), mais on est encore loin du score de 835200 obtenu par le précédent opus, en 2004 : ceci dit, il risque de se vendre encore pas mal de « Mes meilleurs copains » dans les 2 ans à venir, et l’on pourra alors comparer les résultats plus équitablement. De toutes façons, sans nouvel arbre à 1 million d’acheteurs (le « Da Vinci Code« , « Harry Potter » ou « Astérix« , par exemple) pour cacher la forêt, l’érosion des meilleures ventes de livres apparaît au grand jour, et elle touche tous les secteurs.

 

C’est ce que conclue Livres Hebdo, qui, dans son n°673, nous livre les résultats de leurs estimations sur les meilleures ventes, ainsi qu’un passionnant dossier sur la bande dessinée, secteur de l’édition qui s’impose, une nouvelle fois, comme le plus dynamique, juste devant la jeunesse. Cependant, ce magazine professionnel remarque que la BD perd pourtant un peu de terrain (seuls 5 titres portent les couleurs du 9ème art dans le “Top 50” des meilleures ventes de livres, en 2006 : « Titeuf » en tête, « Lucky Luke » en 13ème position, « L’affaire du voile » 34ème, « Lanfeust » 43ème et « Thorgal » 49ème). Or, les ventes au détail auraient encore progressé de près de 4,5% en euros courants, par rapport à la période janvier-septembre de 2005 : donc, sans les ventes du dernier « Astérix« . C’est ce dernier point qui expliquerait les bilans contraires d’Ipsos/Livres Hebdo et de GfK dont nous vous parlions la semaine dernière. Nous ne sommes pas encore complètement convaincus par cette explication mais, ce dont nous sommes persuadés, c’est que ces deux instituts d’études marketing se basent sur des outils conçus pour l’analyse des meilleures ventes en France (et il semble que les 2 soient très fiables et très efficaces dans ce domaine, d’ailleurs leurs estimations, sur ce plan-là, sont sensiblement les mêmes) : et justement, c’est là que le bas blesse puisque l’échantillon sur lesquels ils se basent, tant l’un que l’autre, ne suffit pas pour bien analyser un marché évalué (par Livres Hebdo) à plus de 300 millions d’euros (GfK, quant à lui, annonce 383 millions d’euros). Car qu’en est-il des ventes dans les autres pays francophones (le marché belge, entre autre, n’est pas à négliger) ? Qu’en est-il des ventes directes ou sur Internet ? Qu’en est-il des ventes de droits ou des marques BD au cinéma ou à la télé ? Qu’en est-il, tout simplement, du marketing général (rien à voir avec le « magasin général » : private joke !) des différents éditeurs, que ce soit sur le territoire francophone européen ou à l’étranger ? Et bien d’autres questions comme celles que se pose Laurent Turpin dans son billet d’humeur (http://bdzoom.com) ou dans son article sur le chiffre d’affaire de la BD. Tout cela pour dire que 2006 aura surtout été marqué par une plus grande dispersion des ventes et, dans ce cas, comment s’y retrouver entre les mangas (sur lesquels reposent essentiellement, depuis 2 ans, la croissance du secteur), les “blockbusters”, les comics et toutes les autres très nombreuses niches éditoriales (de l’humour au fantastique, en passant par la BD plus littéraire et la BD corporatiste) ? Le seul point sur lequel tous les acteurs semblent unanimes, c’est que le décalage est considérable, et ce depuis plusieurs années, entre la hausse des ventes et la hausse beaucoup plus importante de la production en titres ! D’où une inquiétude omniprésente chez les plus importants acteurs du secteur, lesquels sont obligés, désormais, de lutter, pied à pied, pour défendre leurs titres en librairies. Et chacun y va de sa petite phrase dans le dossier de Livres Hebdo : Jacques Glénat se demandant comment ses confrères font pour tenir ; Claude de Saint-Vincent (DG adjoint de Media Participations) estimant que c’est désormais aux libraires de trier et de sélectionner, tout en notant que la jeune création a du mal à percer ; Eric Verhoest (Dupuis) pensant qu’il va falloir faire preuve de souplesse et d’imagination pour redynamiser les classiques ; Hervé Desinge (Albin Michel) regrettant que Lagardère ait suspendu L’Echo des Savanes et admettant que le fonds historique ne marche plus (mais, dit-il, “j’ai changé de fonds, et 2006 a été l’année la plus rentable d’Albin Michel BD” !) ; et même Mourad Boudjellal (le P-DG de Soleil) reconnaissant avoir fait un peu de surproduction. Seul Guy Delcourt affirme que “c’est un peu simpliste de dire qu’il y a trop de livres : il faut savoir de quel type de livres il s’agit, dans quel secteur” ; et seule Josiane Fernez (DG des Humanoïdes associés) positive en pensant que le marché s’autorégulera dans le futur… D’ailleurs, Louis Delas (P-DG de Casterman, Fluide Glacial et Jungle) plaide pour une année 2007 de rationalisation (nous donnant ainsi des idées de titre pour le prochain rapport de l’ACBD sur la production de BD), tout en s’insurgeant contre “une surproduction démente, notamment en manga où il se passe, en quelques mois, ce qui s’est passé en quelques années pour la bande dessinée traditionnelle” (voir à ce propos notre rubrique “Zoom sur les meilleures ventes de mangas”).

Ceci dit, revenons au “Top 20” de tous les livres de la semaine où seuls « Lanfeust » et « Titeuf » sont présents (tout en perdant du terrain puisqu’ils ne sont plus que, respectivement, 9ème et 11ème), ainsi qu’à notre “Top 15 BD” où rien ne bouge vraiment : certains progressent légèrement (« Okko« , « Kaamelott » et »Les femmes en blanc« ), d’autres régressent un tout petit peu (« Thorgal« , « Cédric« , « Arthur et les Minimoys » et « Les blondes« ), quelques uns s’appuient sur leurs positions (« Lucky Luke« , « Le chat du rabbin » et « Le donjon de Naheulbeuk« ) et d’autres reviennent, comme c’est le cas pour « La face karchée de Sarkozy » après sa période de rupture de stock (comme nous l’avions annoncé la semaine dernière) ou pour « Les profs« , mais, pas avec leur dernier recueil de gags puisque c’est leur tome 5 qui se place en 12ème position. La raison : une opération commerciale portant à 5€ le prix de vente de cet album. Tiens ? La Bd moins chère se vendrait mieux ? Enfin, pour 3 sorties (« Marsupilami« , « Samantha » et le collectif « Méga Tchô !« ), nous n’avons droit qu’à 1 seule entrée : le 25ème tome des aventures des « Schtroumpfs« , à la 13ème place. Tiré à 130 000 exemplaires par les éditions du Lombard, l’album annuel des petits lutins bleus créés par Peyo (et fort bien repris, tant graphiquement que sur le plan du scénario, par le studio dirigé par son fils : Thierry Culliford) a bénéficié d’une prépublication dans Le Journal de Mickey. Les jeunes lecteurs de l’hebdomadaire ont, paraît-il, particulièrement apprécié cette histoire de gamin agressif schtroumpfant, sans prévenir, dans le village des gentils Schtroumpfs !

 

Gilles RATIER, avec un tout petit peu de Laurent TURPIN (déjà dans le train … Angouuuuuuulêêêêê me, nous voilà !!! )

           

« TOP 15 BD » DE LA SEMAINE

DU 8 AU 14 JANVIER 2007

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

 

CLASSEMENT

SERIES

TITRES

AUTEURS

EDITEURS

1er

6e semaine

Lanfeust des étoiles T.6

Le râle du flibustier

Didier Tarquin, Christophe Arleston

SOLEIL

2ème

14e semaine

Titeuf T.11

Mes meilleurs copains

Zep

GLENAT< /o:p>

3ème

2e semaine

Okko T.3

Le cycle de la terre T.1

Hub

DELCOURT

4ème

7e semaine

Kaamelott T.1

L’armée du Nécromant

Steven Dupré, Alexandre Astier

CASTERMAN

5ème

12e semaine

Lucky Luke T.2 (Les aventures de… d’après Morris)

La corde au cou

Achd&
eacute;, Laurent Gerra

LUCKY COMICS

6ème

8e semaine

Thorgal T.29

Le sacrifice

Grzegorz Rosinski, Jean Van Hamme

LOMBARD

7ème

8e semaine

Cédric T.21

On rêvasse ?

Laudec, Raoul Cauvin

DUPUIS

8ème

6e semaine

Le chat du rabbin T.5

Jérusalem d’Afrique

Joann Sfar

DARGAUD

9ème

9e semaine

La face karchée de Sarkozy

 

Riss, Richard Malka, Philippe Cohen

VENTS D’OUEST/FAYARD

10ème

9e semaine

Le donjon de Naheulbeuk T.3

2ème saison

Marion Poinsot, Johnny Lang

CLAIR DE LUNE

11ème

2e semaine

Les femmes en blanc
T.29

Au diable la varice

Philippe Bercovici, Raoul Cauvin

DUPUIS

12ème

nouveau

Les profs T.5

Chute des cours

Pica, Erroc

BAMBOO

13ème

nouveau

Les Schtroumpfs T.25

Un enfant chez les Schtroumpfs

Jeroen De Coninck, Miguel Diaz Vizoso, Thierry Culliford

LOMBARD

14ème

6e semaine

Arthur et les Minimoys : la BD du roman T.1

Marc N’Guessan, Patrick Weber

SOLEIL

15ème

8e semaine

Les blondes T.5

Qui dit mieux ?

Dzack, Gaby

SOLEIL