Il y a encore 9 livres, s’apparentant à la BD, classés dans le “Top 20” général : dont 7 dans les 10 premières places ! « Titeuf » reste la 2ème meilleure vente (alors qu’il est présent depuis 9 semaines), « Thorgal » rend son trône pour occuper la 4ème place, le tome 2 des « Histoires inédites du Petit Nicolas » grimpe de la 11ème à la 6ème position, « Lucky Luke« , « Kaamelott » et « Le tour du Chat en 365 jours » perdent quelques places (ils sont, respectivement, 7ème, 8ème et 9ème), « La face karchée de Sarkozy » remonte de la 13ème à la 11ème position, et « Cédric » n’est plus que 14ème ! Enfin, comme le dernier « Naruto » n’est plus dans ce “Top 20” des fêtes (lequel  privilégie les ouvrages qui servent de cadeaux de fin d’année), il n’y a plus de mangas dans ce classement de tous les livres.

Encore une fois grâce à « Lanfeust« , les éditions Soleil jouent gagnant, confirmant ainsi leur 4ème place sur le marché éditorial de la BD, talonnant de près le 3ème (les filiales du groupe Flammarion). Tiré à 300 000 exemplaires selon l’éditeur (350 000 selon Livres Hebdo), le 6ème album du cycle des étoiles (qui en comprendra 8) est dans la lignée des précédents. Cependant, « Le râle du flibustier » relance de plus belle la série car les quelques semaines que Lanfeust a passé sur Meirrion, lors des épisodes précédents, ont duré 16 ans : et la vie a changé ! Cixi, Hébus, ses proches et ses amis ont tous vieilli, et il doit gérer ses relations avec sa progéniture : ce dernier ne l’ayant jamais connu ! Et il va falloir qu’il déjoue le sinistre complot ourdi par le prince Dheluu, alors que Thanos est devenu l’un des pirates les plus redoutés de la galaxie… Le scénario de Christophe Arleston est toujours aussi efficace, et Didier Tarquin (soutenu par les couleurs délicates et adéquates de Claude Guth) s’en donne à cœur joie en l’illustrant !

La suprématie des éditions Soleil ne s’arrête pas là puisque l’une des 3 entrées de la semaine (à la 15ème place de notre “Top 15 BD”) n’est autre que la version BD d’ »Arthur et les Minimoys« , le roman de Luc Besson dont l’adaptation cinématographique sort à point nommé pour les fêtes. Certes, il s’agit encore d’un produit de marketing mix, mais le tome 1, tiré à 70 000 exemplaires, est honnêtement scénarisé par Patrick Weber et fort bien dessiné par l’excellent Marc N’Guessan. Enfin, toujours chez Soleil, la 5ème compilation des blagues sur « Les blondes » ne perd qu’1 seule petite place alors que « Paroles de poilus » remonte de la 13ème à la 11ème. Ceci étant certainement du au fait que l’ouvrage est fort beau et qu’il présente bien pour être offert à Noël, mais aussi parce qu’il suscite des critiques spécialisées plutôt positives.

La dernière entrée (en 8ème position) consiste en la 5ème aventure philosophique d’un autre habitué du classement : Le « Chat du rabbin« , dont le patron reçoit une caisse contenant un peintre russe voulant parcourir l’Afrique afin de retrouver la douzième tribu d’Israël, pendant que sa fille s’ennuie au côté de son époux. Tiré à 100 000 exemplaires, l’album comblera les admirateurs (de plus en plus nombreux) de Joann Sfar : voir la chronique de Gilles Ratier.

Comme à chaque fois qu’il y a des entrées, il y a des sorties et, cette semaine, c’est au tour du « Marsupilami« , de « Marlysa » et des « Profs » de laisser la place. Les arrivées de toutes ces nouveautés expliquent aussi les reculs de “blockbusters” comme le 3ème « Donjon de Naheulbeuk« , l’ouvrage humoristique illustré qu’est « L’encyclopédie imbécile de la moto« , la 5ème péripétie du « Scorpion » ou le 5ème recueil des gags sur « Les pompiers« . Il faut dire aussi que la concurrence est de plus en plus dure, puisque, en 2006, pas moins de 85 albums, tirés à plus de 50 000 exemplaires (contre 77 en 2005 et 69 en 2004), auront bénéficié d’énormes mises en place. On remarquera qu’il s’agit, pour la plupart, de séries souvent déjà bien établies ou de purs produits qui permettent aux éditeurs d’établir une stratégie de renforcement des marques : ceci, souvent au détriment des créateurs. Cette démarche est d’autant plus étonnante que 2006 est également l’année où de plus de plus d’albums d’“auteurs”, donc moins commerciaux à la base, auront tiré leur épingle du jeu.

Voilà qui vous donnera de quoi méditer jusqu’à ce que l’on se retrouve le 1er janvier pour le désormais traditionnel et très attendu rapport annuel de Gilles Ratier et le mercredi 10 janvier 2007 pour le prochain Zoom sur les meilleures ventes de BD ! En attendant, nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année !

Gilles RATIER et Laurent TURPIN

« TOP 15 BD » DE LA SEMAINE DU 4 AU 10 DECEMBRE 2006 (Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

 

CLASSEMENT

SERIES

TITRES

AUTEURS

EDITEURS

1er

nouveau

Lanfeust des étoiles T.6

Le râle du flibustier

Didier Tarquin, Christophe Arleston

SOLEIL

2ème

9e semaine

Titeuf T.11

Mes meilleurs copains

Zep

GLENAT

3ème

3e semaine

Thorgal T.29

Le sacrifice

Grzegorz Rosinski, Jean Van Hamme

LOMBARD

4ème

7e semaine

Lucky Luke T.2 (Les aventures de… d’après Morris)

La corde au cou

Achdé, Laurent Gerra

LUCKY COMICS

5ème

2e semaine

Kaamelott T.1

L’armée du Nécromant

Steven Dupré, Alexandre Astier

CASTERMAN

6ème

5e semaine

La face karchée de Sarkozy

Riss, Richard Malka, Philippe Cohen

VENTS D’OUEST/FAYARD

7ème

3e semaine

Cédric T.21

On rêvasse ?

Laudec, Raoul Cauvin

DUPUIS

8ème

nouveau

Le chat du rabbin T.5

Jérusalem d’Afrique

Joann Sfar

DARGAUD

9ème

3e semaine

Les blondes T.5

Qui dit mieux ?

Dzack, Gaby

SOLEIL

10ème

4e semaine

Le donjon de Naheulbeuk T.3

2ème saison

Marion Poinsot, Johnny Lang

CLAIR DE LUNE

11ème

5e semaine

Paroles de poilus

 

Collectif

SOLEIL

12ème

3e semaine

L’encyclopédie imbécile de la moto

Bar 2, Michel Bidault

VENTS D’OUEST

13ème

6e semaine

Le scorpion T.7

Au nom du père

Enrico Marini, Stephen Desberg

DARGAUD

14ème

7e semaine

Les pompiers T.5

Hommes des casernes

Stédo, Christophe Cazenove

BAMBOO

15ème

nouveau

Arthur et les Minimoys : la BD du roman T.1

Marc N’Guessan, Patrick Weber

SOLEIL