Le début : La Sorbonne, 6 juin 2098 : Elzéar KESSEL, étudiant en Sciences Politiques, présente sa thèse de doctorat à ‘un jury composé, conformément aux lois sur la discrimination positive, d’un afro-européen à forte corpulence, d’une musulmane tendance opposante au voile et d’un juif homosexuel souscatégorie ashkénaze’. Son sujet : un des phénomènes politiques les plus fascinants du début du siècle le SARKOZYSME. Sur 128 pages, de la réalité de ses origines familiales à la prise de l’UMP, de son enfance ‘difficile’ à ses rapports avec Jacques CHIRAC, de ses premiers pas en politique à ses amitiés médiatiques, de l’élimination féroce de ses rivaux à l’exploitation de sa vie privée, de ses traversées du désert à ses ascensions fulgurantes, de BALLADUR à VILLEPIN, du Kärcher aux ‘affaires’, ce sont 50 ans de la vie du candidat Président qui sont retracés avec minutie et humour.

 

 

 

Notre avis : Pas de révélations tapageuses, ni de scoop, dans cette enquête extrêmement documentée sur Nicolas Sarkozy, qui montre l’ambition (démesurée ? ) d’un homme (là, c’est Sarkozy mais il est à parier que l’exercice aurait pu s’appliquer à d’autres) à accéder aux fonctions les plus hautes et les moyens, pas toujours jolis jolis, pour y parvenir.

 

L’utilisation du support bande dessinée et le graphisme caricatural mais juste de Riss (un pilier de Charlie Hebdo) donne une légèreté de ton à cette BD-Enquête très sérieuse de Philippe Cohen (un pro de l’investigation, co-auteur de « La face cachée du Monde »), qui se lit comme un polar (humoristique), grâce à la virtuosité scénaristique de Richard Malka (auteur de l’Ordre de Cicéron et Section financière) . Un « cas d’école » politicien à dévorer (en faisant attention à l’indigestion de cynisme) ! Laurent Turpin

 

 

 

La face Karchée de Sarkozy – Vents d’Ouest / Fayard