La dernière version de « Titeuf » en roman pour ados (« Tous des pourris du slip« , paru chez Hachette jeunesse) est 7ème dans le “Top 15 des Poches Jeunesse” mais le 11ème album BD de la star des cours de récrés est toujours en tête du “Top 20” des meilleures ventes des livres de la semaine, tous genres confondus. Cependant, l’arrivée du 2ème « Lucky Luke« , version Laurent Gerra et Achdé, réduit quelque peu l’écart entre la 1ère et la 2ème marche du podium principal. Malheureusement, ce ne sont que les 2 seules BD présentes dans ce classement général : il n’y a même pas un seul manga !

 

Après le succès de sa 1ère reprise scénaristique (« La belle province« , en 2004), le célèbre humoriste Laurent Gerra, brillamment secondé par le découpage du dessinateur Achdé (lequel a su parfaitement reprendre le style graphique de Morris, le créateur du “cow-boy qui tire plus vite que son ombre”) a visiblement souhaité, avec « La Corde au cou« ,  toucher un public encore plus vaste : tirage de 650 000 exemplaires, dont 580 000 ont déjà été mis en place ! D’ailleurs, cette aventure, vraiment amusante, est nettement plus “western” que la précédente, car elle met principalement en scène les Dalton, célèbres bandits qui y sont menacés de pendaison…

Autre entrée prévisible : le 2ème tome du très beau « Magasin général« , en 6ème position. Tirée à 120 000 exemplaires, cette magnifique histoire québécoise, réalisée à quatre mains par Jean-Louis Tripp et Régis Loisel, nous convie, cette fois-ci, à un festin préparé par « Serge » : voilà qui devrait finir de convaincre les rares lecteurs réticents à la légèreté d’un 1er volume où il ne se passait, en fait, pas grand chose, mais où tout était, précisément, dans l’ambiance…

Les autres arrivées du “Top 15 BD” consistent en divers recueils de gags en une planche :

– 2 sont issues du catalogue Bamboo, éditeur qui a basé sa réputation sur l’exploitation du genre : le 5ème tome des péripéties des « Pompiers » occupe d’emblée la 7ème place et le 9ème volume des plaisanteries sur « Les gendarmes » se place, quant à lui, à la 14ème place ; tous les deux ont été tirés à 80 000 exemplaires.

le 43ème recueil des avatars du gros chat « Garfield« , une BD américaine mondialement connue et tirée, en langue française, à 60 000 exemplaires, s’attribue la 9ème place.

Ces 5 nouveautés de notre classement précipitent obligatoirement certaines disparitions (celles des « Chroniques de la lune noire« , de « Kookaburra« , d' »Alpha« , du « Long voyage de Léna » et de « Game Over« ) et expliquent aussi les dégringolades brutales de « La jeunesse de Blueberry« , des « Tuniques Bleues« , du « Secret de l’étrangleur« , de « Sillage« , des « Trolls de Troy » et de « Spirou et Fantasio« . Heureusement, d’autres “blockbusters” s’en sortent beaucoup mieux que d’autres : le 25ème tome d’« Alix« , par exemple, gagne 1 place par rapport à la semaine passée (en passant de la 4ème à la 3ème), la 3ème aventure de « Lady S.« , en 4ème position, n’en perd qu’1 et, surtout, « Les Profs« , remontent de la 8ème à la 5ème position alors qu’ils sont en 9ème semaine ! Fidèle lecteur de notre rubrique, Pierre Tranchand (alias Pica, le talentueux dessinateur de cette série scolaire) nous a adressé un courrier (que nous reproduisons avec son autorisation), suite à nos commentaires de la semaine dernière sur la surproduction. Emboîtant le pas à Jean Van Hamme, il s’insurge, lui aussi, contre cet état de fait et montre du doigt les mêmes responsables : “ Je suis assez d’accord pour parler de surproduction : les libraires ne peuvent plus étaler les nouveautés ; et du coup, ceux qui vendent peu disparaissent complètement. Quant à ceux qui vendent, c’est sur le réassort qu’ils sont pénalisés et les mises en place sont plus faibles. Pour ma part, je n’ai pas trop de problèmes car « Les Profs » continuent de progresser, et si le fond s’est un peu tassé, comme j’ai plus de titres, je vends la même chose, pour le moment ! ! ! Mais, par contre, la vente des rééditions de « Marine » s’est effondrée : normal les libraires n’ouvrent plus certains cartons… Il y a une semaine, Soleil et Delcourt ont mis 72 nouveautés sur le marché, le même jour… Même si la diversité c’est bien, trop c’est trop, et je rencontre de plus en plus d’auteurs qui crèvent de faim car les avances sont de plus en plus misérables. Si le gâteau a grossi avec les ventes de mangas (qui font que le secteur est florissant, mais cela ne profite pas aux auteurs européens), l’explosion du nombre d’auteurs explique pourquoi chacun a une part de plus en plus petite : c’est mathématique… Le métier d’auteur de BD se rapproche de plus en plus de celui des romanciers : dans quelques temps, peu d’auteurs vivront de ce métier, la plupart devront trouver un autre job ; et comme l’animation, les jeux vidéos et la pub n’emploient plus grand monde, ils devront faire un métier complètement différent… Mais on ne peut rien contre l’évolution du marché, on doit s’adapter !

Interrogé par nos soins lors de la remise du Prix « Décoincer la Bulle », dont il est partenaire, Michel Edouard Leclerc y allait également de son commentaire « grinçant » :  Les éditeurs poussent au crime et massacrent beaucoup de talent, nous expliquait-il. D’abord, il y a beaucoup trop de titres qui paraissent au second semestre. La plupart bénéficie donc d’une visibilité très aléatoire, puisqu’il est impossible de mettre en avant la totalité des albums qui paraissent. Il y également  beaucoup de « cavalerie » : certains éditeurs pensent au chiffre d’affaire immédiat sans se soucier des retours (ndlr : les éditeurs perçoivent des avances de leur distributeur au moment du placement des albums, avance à rembourser en cas de retour, sauf si de nouveaux titres, encore plus nombreux, ne sont placés d’office. Jusqu’au moment où tout le système s?effondre … C’est la fameuse « cavalerie » ou « fuite en avant ») . Et le « grand distributeur » d’insister : A mon sens, il n’y a pas de problème de talent ni de renouvellement d’auteur ! Au contraire ! Par contre, le éditeurs ont un énorme travail pour valoriser la mise en marché de nouveaux talents, par des techniques de marketing et de merchandising– et je sais que c’est tabou de parler comme ça dans un domaine artistique – pour éviter que les bons albums ne soient noyés par la masse

Et oui, l’industrialisation de la BD s’accélère alors que le métier d’auteur de BD devient de plus en plus précaire. Pendant ce temps-là, les éditeurs continuent de produire sans sourciller : 326 nouveautés BD (plus 64 rééditions et 40 divers livres concernant le 9ème art) sont parues en octobre, 361 sont prévues en novembre, et seuls quelques “best-sellers” comme le collectif « Paroles de poilus« , l’enquête sur « La face karchée de Sarkozy« , l’adaptation BD de l’émission télé « Kaamelot« , ou les nouveaux « Foot 2 rue« , « Aquablue« , « L’histoire secrète« , « Le Scorpion« , « Djinn« , « Les psy« , « Cédric« , « Les blondes« , « Thorgal« , « Le chat du rabbin » et autres « Lanfeust des étoiles » pourront avoir une chance d’accéder à notre convoité “Top 15 BD” !

 

 

Gilles RATIER et Laurent TURPIN

 

« TOP 15 BD » DE LA SEMAINE

DU 23 AU 29 OCTOBRE 2006

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

 

CLASSEMENT

SERIES

TITRES

AUTEURS

EDITEURS

1er

3e semaine

Titeuf T.11

Mes meilleurs copains

Zep

GLENAT

2ème

nouveau

Lucky Luke T.2 (Les aventures de… d’après Morris)

La corde au cou

Achdé, L
aurent Gerra

LUCKY COMICS

3ème

2e semaine

Alix T.25

C’était à Khorsabad

Cédric Hervan, Christophe Simon, François Maingoval, Jacques Martin

CASTERMAN

4ème

4e semaine

Lady S. T.3

59° latitude nord

Philippe Aymond, Jean Van Hamme

DUPUIS

5ème

9e semaine

Les profs T.9

Rythme scolaire

Pica, Erroc

BAMBOO

6ème

nouveau

Magasin général T.2

Serge

Jean-Louis Tripp, Régis Loisel

CASTERMAN

7ème

nouveau

Les pompiers T.5

Hommes des casernes

Stédo, Christophe Cazenove

BAMBOO

8ème

3e semaine

La jeunesse de Blueberry T.15

La sirène de Vera-Cruz

Michel Blanc-Dumont, François Corteggiani

DARGAUD

9ème

nouveau

Garfield T.43

Le King

Jim Davis

DARGAUD

10ème

8e semaine

Les Tuniques bleues T.50

La traque

Willy Lambil, Raoul Cauvin

DUPUIS

< /TD>

11ème

6e semaine

Le secret de l’étrangleur

 

Jacques Tardi, d’après Pierre Siniac

CASTERMAN

12ème

5e semaine

Sillage T.9

Infiltrations

Philippe Buchet, Jean-David Morvan

DELCOURT

13ème

9e semaine

Trolls de Troy T.9

Les prisonniers du Darshan (1)

Jean-Louis Mourier, Christophe Arleston

SOLEIL

14ème

nouveau

Les gendarmes T.9

Un homme donneur !

Henri Jenfèvre, Olivier Sulpice et Christophe Cazenove

BAMBOO

15ème

5e semaine

Spirou & Fantasio T.49

Spirou & Fantasio à Tokyo

José Luis Munuera, Jean-David Morvan

DUPUIS