Carlos Roque est né  le 12 avril  1936 à Lisbonne. Il suit les cours de dessinateur, graveur, lithographe de l’Escola Antonio Arrio.  Il débute dans le métier en 1950  comme dessinateur publicitaire travaillant pour différentes agences de publicité ou comme indépendant. Il fut l’un des maquettistes, dessinateur et metteur en page de O Secolo, O Secolo Illustrado, Modas & Bordados, Vida Mundial. Il commence à publier  dans O Mosquito et dans O Mundo de Aventutas en 1951 et plus tard dans Joaninha. Sa véritable bande dessinée paraît dans Camarada (2°série) puis en album sous le titre de  O Cruzeiro do Caranguejo  en 1963. Installé en Belgique en 1964, il travaille dans le département publicité de Tintin et dessinant  des sujets  de Yves Duval. Pour les éditions du Lombard, on le retrouve à Publiart et Publiart-Jeunesse. A partir de novembre 1965, il commence sa collaboration à Spirou (comme dessinateur, maquettiste et metteur en page aux éditions Dupuis) où est réédité  O Cruzeiro do Caranguejo. Il collabore à l’édition flamande de SpirouRobbedoes depuis 1983. Sur des scénarios de son épouse Monique, une de ses créations le canard Wladimir paraît dans Spirou , pour  lequel il obtient le prix Saint Michel en 1976 . Il publie dans l’hebdomadaire  Selecçoes BD à partir de 1968.  Il dessine la bande dessinée, Angélique sur un scénario de Raul Cauvin publiée dans Pim-Pam-Pum ! de O Seculo et dans la 2° série  du Spirou portugais. Carlos Roque participe à l’Almanaque O Mosquito. Il revient au Portugal suite aux problèmes éditoriaux de l’hebdomadaire belge de l’époque. Il réalise le supplément TV Guia Junior entre 1996 et 1997.Il décède le 27 juillet 2006.

Claude Moliterni