bilan positif enregistré par la Foire du Livre de Jeunesse 2006 qui a attiré à Bologne quelque 1200 exposants provenant de 64 pays- dont 1100 étrangers – et 4521 visiteurs étrangers ( en augmentation par apport à 2005)

La FOIRE DU LIVRE DE JEUNESSE a réaffirmé au cours de cette édition son rôle de leader international dans le domaine de la production éditoriale et multimédia dédiée à la jeunesse. Elle reste la seule manifestation consacrée à l’échange des droits, capable de fédérer les professionnels du monde entier, de contribuer d’une manière déterminante à la diffusion de l’édition jeunesse, aux échanges entre des pays différents et d’établir un comparatif des meilleurs produits internationaux.

Dans la vaste gamme des propositions éditoriales, l’édition 2006 a fait ressortir un véritable dynamisme de la part des éditeurs des pays émergents qui ont suscité un réel intérêt pour la qualité et la variété de leurs propositions.

Point de référence de tous les secteurs concernés par les contenus jeunesse, la FOIRE DU LIVRE DE JEUNESSE 2006 a connu un succès croissant dans chacune de ses initiatives: de la GLOBAL LEARNING INITIATIVE (conçue pour faciliter le développement d’affaires entre les acteurs du monde « éducationnel ») au TV FILM AND LICENSING RIGHT CENTRE (dédié à l’échange de droits entre l’univers du livre, celui des producteurs télévision/cinéma et les compagnies de licensing), en passant par les traditionnels CENTRE DES AGENTS LITTERAIRES et CENTRE DES TRADUCTEURS.

LES TENDANCES

La gamme des propositions exposées au salon révèle, au niveau international, les macro­tendances unissant la production de pays extrêmement différents.

Il convient de remarquer l’intérêt nouveau pour les livres consacrés aux jeunes adultes, lié au phénomène toujours actuel des cross-over (ouvrages s’adressant à de jeunes adolescents mais retenant aussi l’attention des adultes).

Le secteur du « culte de la mémoire » était bien représenté cette année avec des livres évoquant la persécution juive à travers plusieurs clés de lecture et perspectives.

De son côté, la production éditoriale consacrée à la petite enfance et aux médiateurs (parents/éducateurs) a mis en évidence de nouveaux secteurs avec des volumes de nature « philosophique-existentielle ». Des questions graves sur: l’essence de la vie, le rapport avec la mort, les sentiments, posées par les enfants et gênant parfois les adultes par leur profondeur, sont traitées sous un jour nouveau, étayées par des illustrations pour apporter une réponse claire aux doutes des tout jeunes lecteurs.

La production de la petite édition enregistre elle aussi une nette progression et propose dans plusieurs cas un produit d’excellence.

EXPOSITION DES ILLUSTRATEURS

2.570 illustrateurs (provenant de 60 pays) ont participé à la sélection de l’Exposition des

Illustrateurs 2006 (sections Fiction et Non Fiction).  Le choix du jury international a

privilégié 85 artistes provenant de 17 pays qui ont contribué à la réalisation d’une édition

de lf EXPOSITION DES ILLUSTRATEURS riche en suggestions.

Epicentre du salon, cette Exposition a offert aux éditeurs internationaux un panorama des

propositions les plus intéressantes et l’occasion de connaître de jeunes illustrateurs

inédits.

La participation aux rencontres du Café des Illustrateurs a été nombreuse, avec des rendez-vous dédiés cette année au « métier d’illustrateur ». Ces rencontres, proposées essentiellement aux jeunes illustrateurs, ont été l’occasion de recevoir de précieux conseils professionnels (comment se rapporter avec son propre éditeur, comment réaliser un book efficace… )

AN OPEN BOOK, la Hongrie, pays invité d’honneur de la FOIRE DU LIVRE DE JEUNESSE 2006

La Hongrie, invitée 2006 de la FOIRE DU LIVRE DE JEUNESSE, a organisé sa participation à travers une série d’initiatives qui ont permis de connaître et d’apprécier son potentiel éditorial : l’exposition OPEN BOOK a tracé un parcours captivant à travers les oeuvres de 30 illustrateurs ; l’exposition d’un groupe important d’éditeurs hongrois et les initiatives disséminées dans la ville ont facilité la connaissance de la culture hongroise et celle de sa production éditoriale jeunesse.

L’efficacité de la désignation d’un pays invité d’honneur a été évoquée à plusieurs reprises. En effet, c’est la meilleure production du pays concerné qui est présentée, tant en matière de littérature enfantine que d’illustration. De l’avis des exposants du pays à la une en 2006, c’est là l’occasion, pour les éditeurs, chercheurs et experts internationaux, de découvrir de nouveaux espaces, en général moins apparents et néanmoins tout aussi intéressants au niveau qualitatif. Cette initiative met sur le devant de la scène de nouveaux écrivains et des illustrateurs de talent traçant ensemble un portrait inédit de leur pays.

DES PRIX, DE NOUVELLES MOTIVATIONS DE BUSINESS

L’attribution chaque année du BolognaRagazzi Award partagé en trois catégories FICTION (ouvrages romanesques), NON FICTION (vulgarisation scientifique et d’actualité), NEW HORIZONS (produits éditoriaux des pays émergents) et, exceptionnellement en 2006 SPECIAL AWARD WORD AND MUSICA (volet réservé aux ouvrages de vulgarisation musicale à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de W. A. Mozart), s’avère plus importante d’année en année, notamment pour les éditions émergentes inscrites dans la catégorie NEW HORIZONS.

L’attribution des mentions d’honneur 2006 du BolognaRagazzi New Horizons Award à des produits éditoriaux égyptiens et iraniens a attiré à la FOIRE DU LIVRE DE JEUNESSE DE BOLOGNE 2006 de nombreux artistes (indépendants ou membres d’institutions publiques) pour une simple prise de contact, des échanges ou des collaborations à différents niveaux aboutissant même à la création de nouveaux produits italo-iraniens.

Claude Moliterni