Un suspense soutenu, dans une Angleterre futuriste et totalitaire, V pour Vendetta raconte l’histoire d’Evey (NATALIE PORTMAN), une jeune femme sauvée par un mystérieux homme masqué (HUGO WEAVING) connu sous le nom de « V ». D’une nature à la fois charismatique et sauvage, V déclenche une révolution en incitant ses concitoyens à se rebeller contre la tyrannie et l’oppression. En levant le voile sur le mystérieux passé de V, elle fera la lumière sur sa propre histoire – et finira par devenir malgré elle son alliée dans sa lutte pour ramener la liberté et la justice dans une société envahie par le crime et la corruption.

Warner Bros. Pictures présente, en association avec Virtual Studios, une production Silver Pictures en association avec Anarchos Productions Inc., NATALIE PORTMAN dans V For Vendetta, avec HUGO WEAVING, STEPHEN REA et JOHN HURT. Réalisé par JAMES McTEIGUE, le film est produit par JOEL SILVER, LES FRERES WACHOWSKI et GRANT HILL d’après un scénario des FRERES WACHOWSKI, adapté des personnages parus dans les magazines publiés par VERTIGO. BENJAMIN WAISBREN est producteur exécutif. ADRIAN BIDDLE, B.S.C. est directeur de la photographie; OWEN PATERSON est chef décorateur; MARTIN WALSH, A.C.E. est chef monteur; et la musique est compose par DARIO MARIANELLI.
V For Vendetta est une coproduction Royaume-Uni – Allemagne.
V For Vendetta sera distribué par Warner Bros. Pictures dans le monde entier.

LLOYD, David

Grande Bretagne (1950)

David Lloyd débute dans le métier de dessinateur de bandes dessinées en 1977, et a adapte ses BD en films et téléfilms. Ses premiers travaux très appréciés sont Night Raven et quelques séries pour Marvel UK en dessinant principalement Dr Who. Il crée avec Alan Moore V for Vendetta, publié dans le mensuel Warrior. Lloyd s’engage dans le même temps dans l’enseignement de la BD et de l’illustration. Le style de David Lloyd fortement influencé par la bande dessinée Chandler de Jim Sternako se révèle dans la réalisation de V for vendetta. Lé série est parue aux éditions Delcourt en 1988. CM

 

MOORE, Alan

Grande Bretagne(1953)

Alan Moore est né, le 18 novembre 1953 à Northampton, Angleterre, une ville industrielle entre Londres et Birmingham. Il est expulsé d’une école secondaire conservatrice et n’est pas été accepté dans n’importe quelle autre école par la suite. En 1971, Alan Moore est sans emploi, et il est à la recherche d’un job. Avec quelques amis, il édite Embryon un magazine dans lequel il participe.

En 1979, Moore commence à travailler en tant que dessinateur dans l’hebdomadaire de musique Sounds. dans lequel apparaît un détective appelé Roscoe Moscow ; II signe Curt Vile Encouragé, Moore décide de concentrer ses efforts sur l’écriture.

Ses premières contributions sont publiées dans Doctor Who Weekly et le fameux titre de science fiction 2000 A.D. Ce sont des séries populaires, telles que The Ballad Of Halo Jones, Skizz et D.r. & Quinch Moore travaille aussi pour The Warrior, un magazine britannique. Au sommaire de ce journal, Moore publie deux séries importantes, Marvelman (connu aux Etats-Unis comme Miracleman) et V pour Vendetta, ce qui lui vaut la plus grande récompense : le Bristish Eagle Awards comme le meilleur auteur de bandes dessinées en 1982 et 1983.

Le talent exceptionnel de l’écriture de Moore attire l’intérêt les maisons d’éditions américaines et plus particulièrement DC Comicset. Moore écrit sa première série américaine, Saga of the Swamp Thing. où Moore réinvente le personnage, tout en conservant les éléments nécessaires à toute bonne histoire. Moore montre sa grande profondeur et sa perspicacité dans son travail, démontrant qu’il peut écrire sur un éventail de sujets et de situations. Les histoires de Moore déterminent, encore aujourd’hui, la ligne de DC’s Vertigo

On retrouve Moore sur d’autres séries telles que Tales of the Green Lantern Corps, le Batman annual et plusieurs scénarios de Superman.

Tandis qu’en 1986, D. C Comics se remet en cause, Moore tranquillement publie Watchmen, en même temps que le Batman de Frank Miller : The Dark Night Returns, changeant complètement le concept éditorial du comic book par la modernité du scénario et l’audace graphique.

Après avoir terminé Swamp Thing, Moore revient sur V for Vendetta et écrit très probablement le meilleur scénario du Joker dans Batman sous le titre The Killing Joke. Mais du fait qu’il ne possède pas les droits sur Watchmen, une série vendue dans le monde entier, Moore se tourne vers de petits éditeurs indépendants.

Libre, Moore commence plusieurs projets et lance Mad Love Publishing. Il écrit, un scénario pour le manager des Sex Pistols, Malcolm McLaren appelé Fashion Beast. Il retrouve Bill Sienkiewicz sur Big Numbers et commence deux séries pour Taboo de Stephen Bissett,, intitulé Lost Girls avec Melinda Gebbie et revient sur une vieille idée qui tourne autour de Jack l’Éventreur avec From the Hell, une bande dessinée fleuve consacrée à Jack l’Eventreur, d’une qualité littéraire et d’une précision documentaire remarquables, qui paraît aux éditions Delcourt en septembre 2000,.et album reçoit le prix de la Critique au Salon International de la bande dessinée d’ Angoulême en 2001, et a été adapté au cinéma par les frères Hughes, avec Johnny Depp dans le rôle du commissaire Abberline. Puis il écrit Small Killing avec Oscar Zarate ; Il entame une collaboration avec Todd McFarlane et retrouve Rob Liefeld sur Superman avec Supreme. Alan Moore publie The League of Extraordinary Gentlemen, Promethea, Tom Strong, To Morrow Stories et Top Ten. On retrouve Moore sur plusieurs projets dont un CD, des livres…

Claude Moliterni

 

V for Vendetta est publié par les éditions Delcourt

 

En cliquant sur l’appareil photo vous pouvez voir une reproduction de la couyverture de V for Vendetta, ainsi que David Lloyd lors de son interview sur la scène du Rex reproduite sur grand écran.