Et de quatre ! Après le Grand Prix de la critique début décembre, suivi du Prix du Public et de celui du Scénario lors du dernier Festival d’Angoulême, Etienne Davodeau se voit donc à nouveau récompenser par le Prix France Info de bande dessinée d’actualité et de reportage 2006. Un Prix annoncé il y a quelques temps déjà mais dont la remise officielle, par Michel Polacco – directeur de la rédaction de France Info -, s’est déroulée mardi 21 mars dans le cadre du Salon du Livre, sur l’imposant stand de nos confrère de Radio France. Pour Jean-Christophe Ogier, adjoint au directeur de la rédaction de France Info et organisateur de ce Prix, Les Mauvaises gens est « un petit miracle », qui touche les lecteurs et « les émeut aux larmes ». Des lecteurs de plus en plus nombreux, confirme Guy Delcourt, éditeur de l’ouvrage, qui considère cet album comme un « sleeper », c’est-à-dire un ouvrage dormant jusqu’à ce qu’il soit révélé : « paru fin août 2005, les Mauvaises gens n’a pratiquement bénéficié d’aucune vente durant deux mois !! Puis, avec le travail des journalistes, des libraires, le bouche à oreilles, les prix, …, le tirage initial de 12.000 exemplaires s’est rapidement épuisé. Aujourd’hui, sur un tirage total de 48.000 exemplaires, nous en avons déjà vendu près de 35.000 ! ». Une réussite éditoriale et commerciale, donc, qui ne saurait faire oublier qu’Etienne Davodeau parle de personnes réelles dans une région réelle : les Mauges : « C’est étonnant, explique l’auteur des mauvaises Gens, dans la région, les gens se l’approprient et il fait débat ». Puis il ajoute, ravi de tout ce qui lui arrive : « Cet ouvrage représente deux ans de travail. Il a été très difficile à faire et j’ai failli jeter l’éponge de nombreuses fois. Alors aujourd’hui que ce livre ne m’appartient plus, je me réjouis. »

 

Laurent Turpin

 

Visualisez quelques photos de la remise du prix en cliquant sur l’appareil photo