9h30, un représentant du personnel annonce que le conflit serait sur le point de se terminer suite à une annonce de l’actionnaire.

Hélas, à 9h40, les directeurs  licenciés sont invités par Claude de Saint Vincent et François Pernot directeur institutionnel Belgique.

Vers 10 heures, Claude Gendrot  refuse les propositions de Claude de Saint Vincent. Gendrot et Flamion demandent « une ouverture d’une négociation sans tabou sur le devenir de l’entreprise avec le comité de direction et en présence de Dimitri Kiennes. L’actionnaire refuse la proposition.

 

En fin de matinée ouverture de l’assemblée générale qui démarre très mal  avec le refus de Média de  toute négociation sur la vente souhaitée par le personnel.. De Saint Vicent confirme la nomination de Huguette Marien à la direction générale intérimaire de l’entreprise. En fin de matinée, on apprend qu’un nouveau conseil d’entreprise est convoqué pour le mercredi 22 mars. Pendant ce temps, De Saint Vincent rencontre les délégués des auteurs

 

Aujourd’hui mercredi 22 mars,  les auteurs (Marc Hardy ­ Midam ­ Denis Lapière.) ont rendez-vous aujourd’hui avec Huguette Marien et Claude Gendrot. Dès que possible nous vous donnerons le compte-rendu de cette première réunion.
Claude Moliterni