Communiqué de presse – 21 février 06 –  Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

 

« Le Directeur Général du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, Monsieur Jean-Marc Thévenet, a pris l’initiative d’annoncer lui-même à la presse l’engagement d’une procédure de licenciement à son encontre.

 

Le Festival s’étonne que Monsieur Jean-Marc Thévenet ait pris cette initiative et n’entend pas, pour sa part, commenter actuellement les griefs sur lesquels se fonde l’engagement de la procédure.

 

A ce stade, le Festival ne souhaite pas, par conséquent, préciser les fautes qui sont reprochées à Monsieur Jean-Marc Thévenet et qui lui seront exposées prochainement lors d’un entretien contradictoire.

 

Les responsables du Festival tiennent toutefois à préciser qu’ils ont pris la décision d’engager une telle procédure sur la base d’éléments graves et concordants. »

 

Se retranchant donc derrière la procédure en cours, engagée par  la lettre recommandée reçue par Jean Marc Thévenet, le FIBD ne souhaite pas commenter plus en détails les raisons l’ayant poussé à cette décision. Nous en prenons acte et ne manquerons pas de vous informer des suites de cette affaire, qui intéresse pleinement tous les passionnés de bande dessinée, attachés au fonctionnement optimal de l’organisation du plus grand festival de BD.