Le début : Nicolas de Crécy inaugure avec Période glaciaire une collection de bande dessinée en co-édition avec le musée du Louvre.
Ils seront ainsi quatre auteurs à confronter leurs univers à celui d’un des plus prestigieux musée du monde. Après Nicolas de Crécy, ce sont Marc-Antoine Mathieu, Emmanuel Guibert et Bernard Yslaire qui s’approprieront le Louvre.

 

Un autre regard, par Fabrice Douar, éditeur au musée du Louvre :

 

« Le projet de réaliser une collection de bandes dessinée ayant rapport au musée du Louvre vise à la création d’une passerelle entre le monde de la bande dessinée et celui des musées, mondes jusqu’à présent plutôt étanches l’un à l’autre, voire hostiles. Chaque auteur de bande dessinée choisit une œuvre, une collection ou une salle du musée et invente son histoire. L’intérêt est de donner carte blanche à la création et l’imaginaire, afin d’instaurer un dialogue vivant et contemporain entre le musée et l’artiste. »

 

 

 

Notre avis : Et de trois pour Nicolas de Crécy. Après Salvatore (un des titres les plus en vue de la collection Expresso de Dupuis) et le recueil New York sur Loir (Casterman), voici Période glaciaire, un livre à l’esprit rare, à la créativité subjuguant, portant pourtant sur un thème des plus casse-gueules : réaliser un bande dessinée sur le thème du musée du Louvre. En choisissant la voie de la découverte candide, en jouant sur l’anticipation et l’intérêt patrimonial de conservation et de mémoire culturelle, avec humour et intelligence, Nicolas de Crécy nous livre un des plus albums de l’année. LT

 
Futuropolis – 14.50€