Le début : Rien ne va plus pour Blacksad. Echoué à Las Vegas, il en est réduit à jouer les gros bras au service d’un joueur fortuné. Au hasard d’une conférence sur l’énergie nucléaire, il retrouve un certain Otto Lieber qu’il a bien connu dans sa jeunesse. Depuis, Lieber est devenu un scientifique de haut vol, candidat au Prix Nobel. Otto Lieber a du souci à se faire : Blakcksad découvre que  » quelqu’un  » en veut à sa vie et décide d’assurer sa protection. Mais dans l’Amérique maccarthyste des années 50, il ne fait pas bon fourrer son museau n’importe où…

 

 

 

Notre avis : Diaz Canales et Guarnido nous surprennent une nouvelle fois par leur talent sans cesse grandissant. Dans cette nouvelle aventure de leur détective félin, taciturne et désabusé, les auteurs arrivent à mettre en toile de fond une réalité économique et sociale (la chasse aux sorcières et la peur du nucléaire liée aux débuts de la guerre froide) tout en menant de main de maître leur intrigue policière. Ils se payent le luxe, dans le même temps de nous intéresser aux évolutions de leur personnage. Bref, en mêlant avec  autant d’intelligence le divertissement et le sociopolitique, dépassant les codes standards du genre polar qu’ils maitrisaient déjà parfaitement, ils nous offrent un must ! Ah, oui, j’oubliais : le dessin est toujours parfait ! LT

 

 

Editions Dargaud – 13€