Ayant imposé sa marque en Europe et en Amérique Latine en s’affirmant comme le leader du marché des comics de super-héros (ayant déjà l’exclusivité des BD Marvel comme «X-Men», «Spider-Man» ou «Fantastic Four»), Panini France devient ainsi le plus gros éditeur francophone de BD «made in USA», loin devant ses éventuels concurrents. Sous le label DC, trois mensuels de 96 pages (pour seulement 4,20 euros chacun) apparaissent donc dans les kiosques français, en rangs serrés : Batman (dessiné par Dustin Nguyen, Pete Woods ou Al Barrionuevo et scénarisé par Judd Winick ou Andersen Gabrych) a ouvert le bal en juin, il va être suivi en juillet par Superman (dû à Jim Lee, Brian Azzarello ou Greg Rucka) et en août par DC Icons, magazine qui réunira la «JLA», les «Teen Titans» et «Flash» : vous pourrez ainsi lire le «must» des comics pendant tout votre été !