« Juste un mot. Jubilatoire. Un mot dont j’avais décidé coûte que coûte de suivre la voie le jour où je me suis engagé dans la réalisation de Lola Cordova.

 

Parce qu’après plusieurs années de dessin animé à côtoyer des bandes de gars et de filles vraiment sympas, la perspective de travailler seul était terrorisante.

 

Le bad trip du gars encore en caleçon vers sept heures  de l’après midi qui vient de se rendre compte qu’il n’est pas sorti de chez lui de la journée me faisait froid dans le dos.

 

Il fallait trouver le moyen de ne jamais s’emmerder. Jamais !

 

Je chérissais une histoire qui me fasse parcourir des lieux divers et rencontrer des personnages variés mais aussi des genres à priori opposés comme l’humour, la SF ou le polar.

 

Alors voilà ! J’ai fais la liste de tout ce que j’avais envie de dessiner et de toutes les idées que je voulais traiter. J’ai choisis un mode narratif qui permet l’utilisation d’ellipses de grande amplitude et donc de voyager rapidement d’une scène à une autre. Je dois avouer avoir souvent reluquer Casino, le magnifique film de Scorsese dont je m’étonne encore de la virtuosité du récit.

 

L’aventure devait être également graphique : Explorer des styles, des mises en pages et des techniques différentes ; Faire reculer à chaque page l’appel sournois du frigo et de la télé.

 

 

 

Neuf mois sont passés et l’histoire s’est terminée avec l’immense satisfaction d’avoir pris que du plaisir à faire ce livre. Plaisir que j’espère désormais faire partager à tous les lecteurs qui croiseront Lola. »

 

 

 

Qwak

 

 

 

Lola Cordova, 64 pages, 13,75 € – Casterman

 

Lola, pute de profession, a démarré une nouvelle vie lorsqu’elle a été enlevée par des extraterrestres. Ayant découvert une drogue bien plus tripante que l’héro, elle vend dorénavant ses charmes aux Bloziens ou autres clients à tentacules, en échange de nano-psules directement injectables dans le cerveau : des shoots à la connaissance !
Elle aurait pu continuer longtemps ainsi, gagnant jour après jour en intelligence, habileté et connaissances linguistiques, mais un bad trip, provoqué par une nano-psule volée, lui livre des informations confidentielles sur l’imminente extermination de la race humaine.
L’avenir des Hommes lui importe peu, mais bon, il y a les copines…
De retour sur Terre, il ne lui reste qu’un détail à régler pour sauver le monde : trouver quelqu’un qui croie à son histoire d’extraterrestres… Pas facile quand, en plus, on est accusé de meurtre !

 

 

 

Découvrez un dessin inédit de Qwak en cliquant sur l’appareil photo …