Santa, ville tropicale d’ Amérique latine, la corruption, les disparitions d’opposantspolitiques. les narcotrafiquants. . . y sont les spécialités.

 

Le lieutenant de police Luchito Lassabia trempe dans toutes les sales besognes et contrôle réseau de prostituées.

 

Lassabia porte beau, s’habille chez les meilleurs tailleurs, mais à son grand désespoir sa maladie de peau l’oblige à se gratter frénétiquement en permanence. Son entourage l’a surnommé « la gale ».

 

Pourri, il l’est à tout point de vue, c’est ce que l’avocat Sébastien Ferrer va essayer de fair< éclater au grand jour. Son fidèle lieutenant Mostenco démontre à « la gale » que c ‘ est en salissant la réputation de l’avocat qu’il pourra se refaire une virginité.

 

Luchito Lassabia va alors se lancer dans une entreprise de démolition démoniaque. Son an sera l’épouse de Ferrer, la pieuse, amoureuse et jalouse Milagros. Il fait déposer de la lingc compromettante dans la voiture de l’avocat et fait appeler anonymement Milagros, pour lu révéler qu’elle est cocue. Il va jusqu’à droguer l’avocat et à le photographier dans des situations équivoques avec une des prostituées de son réseau. Rien ne l’ arrête, il vaincra ! Sous la patte de Trillo cette histoire ne pouvait profiter aux creurs purs, Lassabia ruinera 1( réputation de l’avocat et le fera assassiner. Il peut maintenant conquérir le creur de Milagr veuve déchue qui demande du réconfort !

 

 

 

Le dessinateur, Juan Saenz Valiente, est argentin, il a 22 ans et c’ est son premier album de bande dessinée. Quel talent!