C’est fin janvier, pour le Festival d’Angoulême, que sortira le premier numéro de la nouvelle formule du DBD, qui marque la fin de la formule Cartonné + broché. Que les fans se rassurent, le dossier de 30 pages consacrées à un seul et même auteur reste d’actualité, puisque après Zep viendront les tours de Dufaux, Léo et Rosinski. « L’avantage de cette rubrique, souligne l’éditeur du DBD, fait que l’ensemble ne sera plus présenté sous plastique, ce qui permettra une disponibilité et une lisibilité plus facile en librairie et surtout un ensemble compact. »

Dans ce numéro n°25 du DBD, vendu 15€, les lecteurs pourront retrouver les rubriques habituelles du magazine auxquelles s’adjoignent désormais les « rétro critiques » (coup d’oeil sur la production des 2 mois passés), « les planches s’encrent » (extraits d’albums à venir), « Sous les planches » (les dessous de la BD) et un Tableau des étoiles Manga.

Laurent Turpin