Nous vous proposons ici le communiqué de presse officiel des organisateurs. Créé en 1984, le festival de Sierre s’était imposé au fil du temps comme un événement annuel incontournable, revendiquant la place de deuxième festival des pays francophones.

 

 

Communiqué de Presse

La Municipalité de Sierre signe l’arrêt de mort du Festival BD

 

Le Comité et la direction du Festival International de la Bande Dessinée ont pris connaissance avec consternation, lundi 13 décembre 2004, de la décision du Conseil municipal de dénoncer la convention de cinq ans signée début 2004 avec le Festival.

 

Dès lors, il est évident que sans le soutien de la ville hôte de la manifestation, l’arrêt de mort du Festival est prononcé.

 

Le Festival déplore que la convention signée pour 5 ans soit rompue en cours d’exercice démarré au 1er octobre 2004, après la première année déjà, alors que la convention signée stipule que la « dénonciation par une des parties ne pouvait se faire qu’ une année à l’avance pour la fin d’une année civile ».

 

En effet, le Festival s’est déjà fortement engagé dans l’organisation du prochain événement autour de la thématique des plaisirs de la table. Ainsi, le programme des expositions est planifié et la semaine avant Noël devait voir le lancement de ses concours traditionnels pour promouvoir les jeunes talents, notamment le concours Enfants, le concours Fanzines, le concours international Nouveaux Talents et pour la première fois en francophonie, un concours international dédié aux jeunes scénaristes. Ce dernier dénote la volonté du Festival d’accroître encore la qualité culturelle de l’événement et d’assumer son rôle moteur au niveau de la jeunesse.

 

Le Festival prend fin après une édition qui dégage une très bonne image et d’excellentes bases de collaboration, notamment avec les médias et le monde de la BD, que ce soit au niveau des maisons d’édition, des auteurs ou des libraires. De plus, sur le plan financier, l’édition 2004 se clôture, après bilan révisé, avec un bénéfice de plus de CHF 15’000.-, ainsi l’ensemble des créances encore ouvertes sur l’exercice 2004 seront réglées par les fonds qui restent à encaisser auprès des débiteurs restants.

 

Par contre, compte-tenu de cette rupture inopinée de la convention, la direction du Festival doit pouvoir compter sur le soutien de la Commune pour assurer les engagements pris pour l’édition 2005 depuis le 1er octobre dernier. Ces engagements avaient été planifiés sur l’exercice financier 2005 en conformité avec la convention signée avec la Municipalité. Ainsi, des prestataires et des locations doivent être payés et surtout, le personnel du bureau du Festival doit être rémunéré et indemnisé.

 

Il n’appartient pas au Festival de commenter les raisons politiques qui ont conduit le Conseil municipal à faire son choix.

 

Néanmoins, le Festival regrette de voir ainsi se terminer un événement culturel et social, travaillant pour la mise au premier plan du 9ème Art en Suisse tout en suscitant un rassemblement populaire pour toute une région. La fin du Festival International de la Bande Dessinée de Sierre constitue une perte non seulement pour le monde de la BD, mais pour la culture en général.

 

Le Comité et la direction du Festival tiennent à exprimer leur tristesse pour tous les bénévoles, pour les  collaborateurs, pour les auteurs et les partenaires du monde de la BD, pour les partenaires financiers et médiatiques et pour tout le public. Un grand merci à tous pour leur temps, leur énergie, leurs soutiens et leur fidélité pendant 21 ans d’histoire.

 

Sierre, le 15 décembre 2005

Pour le Festival

 

Charly Quinodoz                                                               Pierre-Alain Hug

Président                                                                             Directeur