Depuis sa présentation en mars dernier, l’adaptation de Camille Nahum mise en scène par Elise Mc Leod et Sei Shiomi a évolué jusqu’à cette présentation publique de 40 représentations  (elles ont débutées le 18 septembre), jouées au Théâtre Michel Galabru  (4, rue de l’armée d’orient (Paris 18)). L’histoire, vous la connaissez, est celle du Chat d’un rabbin, trop candide et impertinent pour la conscience humaine, qui se découvre doté de parole après avoir mangé le perroquet de son maître. Le chat, ici, est en l’occurrence une chatte. Joyeuse idée d’avoir attribué le rôle titre à une personne du sexe féminin, la justement très féline et souple Camille Nahum, au jeu subtile et maitrisé. Le rabbin, Rémy Darcy et sa fille Zlabya, Shiran Azoulay, incarnent tous deux parfaitement leur personnage respectif. Nous ne saurions que trop vous recommander ce spectacle, drôle, émouvant, attachant, qui réjouira autant les amateurs de l’œuvre (déjà immense) de Joann Sfar que les spectateurs en quête d’une soirée aussi agréable qu’intelligente.

 

Réservations : 01 42 64 53 38 et points de vente habituels. Infos : www.donc.fr

 

Visualisez des photos extraites du spectacle en cliquant sur l’appareil photo (crédits photographiques : Noam Levi)

 

Laurent Turpin