Elle déclare  « La gabegie de l’ancienne majorité, ça suffit ! Les projets d’extension du CNBDI votés à la va-vite à la veille des élections se sont révélés trop coûteux. Ils sont aujourd’hui caducs. Le CNBDI et son Musée de la Bande Dessinée trouveront dans l’agglomération de Poitiers une implantation adéquate en liaison direct avec la technopôle et les équipements du Futuroscope » ! ! » Le futur Centre serait à Fontjoise, adorable village de la commune d’Aslonnes

Le maire Philippe Mottet réagit vigoureusement : « Devant une décision aussi abrupte que scélérate, la Municipalité d’Angoulême, la Communauté d’Agglomération du grand Angoulême et le Département de la Charente introduisent immédiatement un recours auprès du Tribunal Administratif de Poitiers. J’appelle par ailleurs les citoyens de la région et tous ceux qui, comme nous, soutenons le lien indissociable entre Angoulême et la BD à venir manifester ce soir à 18h00 sur le parvis de ce qui restera, nous en sommes sûrs, le seul et unique CNBDI. En signe de protestation, je propose à chacun de venir y souffler des bulles de savon. Soyons tous ensemble dans ce nouveau combat pour une vraie démocratie républicaine contre le projet Royal !  Et Jean-Marc Thevenet ? Lui, il déclare « Après tout pourquoi pas ? »

 

Reprise de la dé – pêche du 1er avril de nos confrères de l’A-f-Pêche de bdparadisio et Actuabd.