Simone Bianchi serait une sorte de clone de Philippe Druillet. Il est à multiples facettes. Preuve, il est peintre, illustrateur et dessinateur de BD. Il a dessiné Conan le Barbare et The Fantastic Four pour Marvel, il a collaboré aux vidéo clip d’Eros Ramazzotti..

L’histoire

La vérité est dans l’espace.
Il n’a pas d’identité et il n’a pas de scrupules, mais surtout Sarihan n’a plus rien à perdre.
Ses persécuteurs sont invisibles, et ils l’ont vaincu. Qu’est-il arrivé à sa mémoire et pourquoi a-t-on caché dans son organisme les indices d’un passé dans lequel il n’arrive pas à se reconnaître ?
Pourquoi d’horribles créatures assaillent-elles son esprit en lui laissant des messages bouleversants? D’où viennent-elles et qu’ont-elles à voir avec sa recherche ?
Des bas-fonds du crime à l’espace cosmique. Une fuite rocambolesque et une chasse où tous les coups sont permis, pour traquer la proie la plus insaisissable :
soi-même.