Le début :Menacée de blocus économique par Washington, Maria, la présidente du Costa Verde, livre XIII et ses amis. Puis elle les fait aussitôt libérer par un faux commando de rançonneurs. Mullway affirme à XIII qu’il a témoigné contre lui un canon sur la tempe. Mais qu’il ne sait pas qui est vraiment XIII. Le brave Jason Fly ou le terroriste Seamus O’Neil ? Les nerfs à vif, toute l’équipe part à la recherche d’une montre au fond d’un village englouti. Elle permettrait de retrouver le trésor de Maximilien, 100 000 pesos-or, qui seraient bien utiles pour faire éclater la vérité. Les tueurs de Giordino n’arrêteront pas la petite équipe qui, la montre en poche, s’envole pour le Mexique.

 

 

 

Notre avis : Pourquoi en parler ? Mais, comment ne pas en parler ? XIII est l’exemple type de la série incontournable sur laquelle la critique n’a aucune influence en terme commercial. Il y en a d’autres dans ce cas, les derniers Astérix figurant en tête de liste. Donc, ce nouvel album de XIII, qui ne démérite pas mais fait figure d’épisode de transition dans une série qui ronronne et touche (et ça se voit) à sa fin (en tout cas pour la période Van Hamme) devrait rapidement prendre sa place parmi les meilleures ventes de l’année, quoi qu’on en dise. Les aficionados ne seront pas déçus. Quant aux autres, nous leur conseillons plutôt de (re)lire les premiers épisodes, ne serait-ce que pour se rappeler que l’immense succès actuel de XIII ne doit rien au hasard… LT

 

 

 

Dargaud – 9,45€