De son vrai nom Joseph F. Loeckx, Jo-Ël-Azara collabore au studio du créateur de «Tintin» de 1954 à 1961. En 1965, il crée (avec le scénariste Vicq) Taka Takata dans la magazine Tintin, dont il auto-édite les aventures à partir de 1994. A l’occasion de son double anniversaire, il vient de publier «Taka Takata se mutine», le 11ème album de son héros fétiche, sous son label Azéko ! «Taka Takata» est une série qui met en scène, de façon humoristique et souvent poétique, un soldat, guère farouche, appartenant à l’armée japonaise. L’efficacité des gags, la lisibilité du graphisme et les nombreux personnages qu’il a créé ont permis à Jo-Ël Azara d’être tout récemment récompensé : la chambre belge d’experts en bandes dessinées vient de lui décerner le «Crayon d’or de Bruxelles» !

Pour tous ceux qui passent sur Angoulême d’ici le 7 février, l’exposition, inuagurée le 23 janvier dernier lors du Festival et consacrée à l’œuvre de Jo-Êl-Azara reste visible à l’office de tourisme du pays d’Angoulême, place des Halles.

Gilles Ratier & Laurent Turpin