Le début : Jack Stanton vient de passer sa première nuit dans le monde invraisemblable où il a été projeté. En parcourant les ruines de ce qui semble avoir été New York, il a trouvé des journaux lui indiquant qu’il se trouverait dans le futur. Il trouve même un vieil article concernant son agent, Werner, qui aurait détenu une cassette vidéo dévoilant l’explication du mystère. Stanton n’a pas le temps d’entamer ses recherches qu’un démon rougeâtre surgit des ruines. L’archéologue est sauvé de justesse par l’intervention de guerriers dirigés par une jeune femme mutante. Le démon est tenu à distance tandis que Stanton perd connaissance dans l’affrontement. A son réveil , il se trouve dans une chambre au côté d’un vieillard qui l’observe. C’est en regardant par la fenêtre de son nouvel abri que le rescapé comprend qu ?il a été embarqué à bord d’un dirigeable survolant ce monde en fureur. Mais ce n’est pas la seule surprise qui attend Jack Stanton : l’homme lui annonce qu’il est le nouveau prophète qui doit sauver ce qui reste de l’humanité livrée au chaos. Une destinée qui convient peu à celui qui n’a plus qu’un but : retourner dans son monde. Notre monde.
 
Notre avis : Resté seul aux commandes (Xavier Dorison avait signé le scénario du premier tome sorti en 2000), Mathieu Lauffray poursuit l’aventure de Jack Stanton sur un rythme effréné, à travers une intrigue qu’il développe pourtant progressivement avec justesse, prenant soin de conserver en permanence des zones d’ombres qui tiennent en haleine des lecteurs à bout de souffle. La mise en scène flamboyante comprend de nombreuses et spectaculaires scènes d’action, au sein d’un univers autant majestueux qu’effrayant. Le graphisme très chargé en noir, d’où perce le rouge, renforce l’atmosphère en la rapprochant de la densité démoniaque et apocalyptique du récit. Un must ! LT
Les Humanoïdes Associés – 12,35€