C’est le quotidien belge La Dernière Heure du jeudi 9 octobre qui nous apprend cette stupéfiante nouvelle. « Nous avions constaté des écarts suspects dans nos stocks depuis quelques semaines, explique Jean Deneumoustier, administrateur-délégué, et nous n’arrivions pas à les expliquer autrement que par des vols domestiques, ce qui nous a poussé à renforcer nos systèmes de contrôle en plaçant notamment des caméras supplémentaires. Rapidement, nos soupçons se sont portés sur une ou deux personnes qui ouvrent l’établissement tous les matins. Avec l’aide de la police locale, nous avons organisé un guet-apens afin de les prendre en flagrant délit, sous le contrôle d’un huissier. »

Près de 2000 BD ont été retrouvées au domicile d’une des deux ouvrières. Elles ont reconnu œuvrer depuis plusieurs années, se rendant ainsi coupable du vol d’une quantité impressionnante d’albums sans oublier « les postures en latex » également subtilisées… De quelles « postures » s’agit-il ?… des personnages du journal Spirou en latex bien connus des collectionneurs ou d’autres choses que nous préférons ne pas citer ?

Il s’agit sans doute des premiers, le tout étant écoulé dans la région de Charleroi à travers les brocantes et autres librairies d’occasion.

Ajoutons que dans l’après-midi de ce mercredi 8 octobre, les deux suspectes ont reconnu avoir des complices au nombre de deux, de quoi former une bande comme celle des Dalton ! Dernier point, les responsables n’ont pas donné le nom des séries les plus appréciées des voleurs, une délicatesse que nous ne leur reprocherons pas.

P. Mellot