Le début : Harrison Banks s’infiltre dans la forteresse Golden City. Il est immédiatement recherché par la police qui ferme les portes de la ville pour empêcher quiconque d’en ressortir. Il découvre enfin le passage caché qui doit le conduire dans les profondeurs obscures de Golden City. Il perce le terrible secret que sa mère lui a caché toute sa vie. Il apprend qu’elle est à l’origine d’un projet de clonage humain particulier. Elle a créé un laboratoire de fabrication d’Entités Biologiques Synthétiques. Harrison décide de se révolter contre Golden City.
 
Notre avis : Un certain nombre de lecteurs s’étaient déclarés déçus du précédent volume de Golden City, qui mettait légèrement en sommeil la trame de fond de la série et qu’ils trouvaient plus fade qu’auparavant. Ceux-là seront donc ravis par ce nouvel opus, qui dévoile de nombreuses clés sur Harrison Banks et les nombreux personnages impliqués dans son aventure. Nicolas Malfin, qui a particulièrement travaillé les décors et détails de ses cases, amène une densité supplémentaire au récit, qui devrait se clore lors du prochain volume. Notez par ailleurs la parution simultanée d’une nouvelle série qui déménage, élaborée par le scénariste de Golden city – Pecqueur -, et dessinée par Henriet (John Doe). Celle ci met en scène une impressionnante course de voitures autour du monde, dans l’univers futuriste de Golden City. Dernière information, les designs de l’album sont signés Manchu et l’action s’y situe quelques années avant celle de la série mère. Le nom de cette nouvelle série: Golden Cup, of course ! LT
 
Le dossier Harrison – Editions Delcourt – Néopolis – 12,50€
 
Daytona – Editions Delcourt – Néopolis – 12,50€