Le début : Attiré à Paris par un portrait étrangement ressemblant, Ray Banana se lance à la recherche du peintre estonien qui en est l’auteur. Il se retrouve mêlé à une sombre histoire d’espionnage doublée de trafic de drogue. Comme à son habitude, il tirera son épingle du jeu, non sans avoir encaissé quelques coups, vidé quelques verres et affronté un mystérieux sosie… Du Moulin Rouge à la butte Montmartre, notre héros de Metropolis découvre le Paris by night !
 

Notre avis : Les éditions Casterman poursuivent sur un rythme assez soutenu la réédition des « grands classiques » de leur catalogue. Aux cotés de l’heureuse compilation regroupant Jehanne au pied du mur et Tim galère, une saga humoristique médiévale et loufoque signée de F’Murr (l’auteur du célèbre Génie des Alpages chez Dargaud), et du diabolique thriller Eva de Comès, on retrouve Cité Lumière, regroupant la suite des aventures de Ray Banana, dont Berceuse électrique avait connu la joie d’inaugurer la collection « Classiques » il y a un an. Cerise sur le gâteau, cette nouvelle édition se voit complétée des divers courts récits ou publicités, parus dans de nombreux supports (Libération, L’Echo des savanes, Métal Hurlant, etc.)  et mettant en scène le détective américain de Ted Benoit. Indispensable donc ! LT

 

 

 

Casterman – Collection « Classiques » – 12,50€