Voici donc le troisième album publié par les toutes jeunes éditions Akiléos, après « Whiteout » de Greg Rucka et Steve Lieber et « The Cool Bros T.1 : L’oeuf qui venait d’ailleurs » de Boris Kiselicki.

 

Les auteurs y revisitent avec originalité le mythe des vampires, qu’ils croisent habilement avec le thème de Roméo et Juliette, par le biais d’un amour impossible entre un humain et une mort-vivante. Tobias Meissmer a la bonne idée de situer son récit fantastique dans Berlin, bien qu’à une époque indeterminée, donnant par ce biais une dimension réaliste et, de fait, effrayante à son histoire.

 

Ajoutons que Berlinoir est réalisée par Richard Kleist, un auteur berlinois, déjà récompensé du prix Max und Moritz – l’équivalent d’un Alph-Art à Angoulême – en Allemagne. Cet excellent dessinateur travaille en  couleur directe, à l’aquarelle, dans un style qui n’est pas sans rappeler Guillaume Sorel.

 

Après tous ces arguments, vous conviendrez sans hésitation qu’il y a de fortes chances que vous deveniez à votre tour « mordu » de cette nouvelle série. LT

 

Mort Sûre – Akileos – 12,50€