La revue, qui s’était enrichie au fil des mois, contenait également de nombreux récits complets inédits souvent complémentaires des albums. Au moment ou Pilote s’amuse à revenir pour un été, Pavillon Rouge va rejoindre les grands titres au Panthéon de la BD.

Il convient ici de souligner l’audace de Guy Delcourt qui n’avait pas hésité à lancer son propre magazine, à l’occasion du quinzième anniversaire de sa maison d’édition, à une époque délicate pour la presse BD.

Pavillon Rouge aura donc duré deux ans, le temps de 26 numéros. Le plus récent (n°25) d’entre eux, daté de juillet 2003 et actuellement en kiosque, propose de nombreux préviews de titres à paraître aux éditions Delcourt à la rentrée. Mi-juillet, paraîtra le 26ème et ultime numéro.