Leila vit en France. Jeune Marocaine de 17 ans, contrainte par ses parents et ses frères à vivre dans le respect des traditions, elle fugue vers le Maroc. Célestin est un jeune Africain qui ne se reconnaît plus dans son pays et part vers cette Europe qu’il idéalise.

Leurs chemins se croisent, près de Tanger, dans le bar du vieux Français. Ils se découvrent, s’aiment passionnément, puis se séparent, non sans promettre de se retrouver un an après, toujours dans le bar de ce vieux Français, le narrateur de cette histoire qui attend leurs retrouvailles avec impatience. Mais là-bas, dans le désert d’Algérie, Célestin ne sera pas au rendez-vous. Ils le regrettent encore tous les deux.

Récit captivant, dessin très clair et très stylisé, hommage aux apatrides et grande histoire d’amour dédiée à l’indépendance individuelle et culturelle, à la liberté, à la tolérance et au respect des différences, Le Bar du vieux Français est une œuvre puissante en deux volumes signée de Denis Lapière au scénario et Jean-Philippe Stassen au dessin.

 Initialement paru en mai 1992 et juin 1993, aux éditions Dupuis dans la collection « Aire libre », Le bar du vieux frnaçais est aujourd’hui proposé au prix de 6 euros le volume dans une réédition brochée de grande qualité. Une occasion en or pour découvrir ce diptyque indispensable.LT

 

PS : pour information, après le succès de la première vague de huit albums l’année dernière (plus de 40.000 exemplaires vendus en France en 2002), Dupuis relance six nouveautés dans la collection Horizons cette année. Après Halona (Berthet) et La fille aux Ibis (Lax et Giroud) en avril, Le bar du vieux français 1 et 2 en mai, vous pourrez vous procurer La 27ème lettre (Desberg et Will) et Orchidea (Cosey)en juin.