BLUTCH 

Diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg (France), où il naît le 27 décembre 1967, Blutch débute sa carrière dans Fluide Glacial en 1988 (dans le n° 142) où il publie tout d’abord un ensemble de courts récits, réunis dans l’album Waldo’s bar en 1992 (Audie). Il enchaîne sur Mademoiselle Sunnymoon, dans Fluide Glacial et dans Lapin, qui fait l’objet de deux recueils, Mademoiselle Sunnymoon (Audie) et Sunnymoon, tu es malade (L’Association), respectivement publiés en 1993 et 1994. En 1995, il réalise La lettre américaine aux éditions Cornélius. Chez le même éditeur, il débute la série Mitchum en 1996 (cinq « comics » jusqu’en 1999). La même année, Blutch publie La présidente, sur un scénario de Jean-Christophe menu dans Noire et la terre, un ouvrage collectif (éditions Autrement). Toujours en 1996, il élabore Péplum, qui paraît partiellement dans (À Suivre) puis en album l’année suivante aux éditions Cornélius. Le graphisme expressionniste, noir et blanc, qui caractérise Blutch prend toute sa dimension dans cette adaptation très libre du Satiricon de Petrone. Blutch publie également ses croquis préparatoires à cet album , sous le titre Notes pour Peplum (Cornélius, 1998). Après le péplum, Blutch s’attaque au western dont il parodie le genre dans Rancho Bravo, sur un scénario de Jean-Louis Capron. Rancho Bravo paraît aux éditions Audie en 1998, après avoir été pré publié dans Fluide Glacial. La même année, l’Association propose Le petit Christian, un recueils de planches parues dans Lapin et Fluide Glacial.  Toujours en 1998, en qualité d’illustrateur cette fois ( une fonction qu’il pratique par ailleurs dans divers journaux, comme Libération ou  le New Yorker),  Blutch travaille sur Charivari (1998, texte de Hortense Dufour). En 1999, il réalise Piccoli, une adaptation d’un conte des frères Grimm, sous la forme d’un opuscule de 8 pages, au tirage limité à 200 exemplaires, pour la librairie belge Brüsel. Aux éditions du seuil, Blutch illustre Le pacha, sur un texte de Fabio Viscogliosi et Les sept voyages de Pierre, sur un texte de H.M. Enzensberger. La même année, paraît aux éditions Audie le premier tome de Blotch, mettant en scène la vie quotidienne d’un caricaturiste du début du siècle, médiocre et cruel. En 2000, Blutch publie aux éditions Alain Baulet Le cavalier blanc numéro 1 et numéro 2, deux ensembles de dessins, séries de variations directement inspirées de la couverture du Cavalier Blanc, un épisode de Lucky Luke de Morris et Goscinny. En 2002 paraît Vitesse moderne, un roman graphique singulier et fantasmatique que Blutch réalise dans le cadre de la collection « Aire Libre » des éditions Dupuis. Il publie aux Editions Cornelius, Miss Mash en 2003.LT