Le début : Conclusion du second cycle de Tramp. Ce polar maritime haletant nous entraîne ici en pleine Afrique occidentale (au pays des Kroumen) sur fond de trafic de diamants et de meurtre. Après les diamants, Calec reçoit un autre paquet, plus macabre – qui contient un doigt de son lieutenant subitement disparu, et une lettre menaçant de lui expédier le reste par petits bouts s’il ne rend pas les diamants. Calec ne peut plus rendre les diamants qu’il avait cachés et qui lui ont été volés. Il se résout donc à aller voir la police locale, qui, une fois de plus, boucle l’affaire un peu vite en concluant à un règlement de comptes entre trafiquants. Calec n’y croit pas. Quelques diamants dans un paquet de clopes vide ne constituent pas à ses yeux un vrai trafic, il continue l’enquête.
 
Notre avis : Fin des aventures africaines de Yann Calec, dont le prochain cycle se déroulera en Asie. L’intrigue est développée selon une logique implacable, jusqu’à son dénouement inatendu, qui démontre une nouvelle fois les qualités exceptionnelles de Jean-Charles Kraehn comme raconteur d’histoires. Patrick Jusseaume, qui choisit de jouer sur des couleurs orangées, renforce la sensation de chaleur et de moiteur liée à l’atmosphère du récit . Le graphisme réaliste du dessinateur s’accorde parfaitement à la période, aux lieux et à l’ambiance décrits. Superbe ! LT
 
Editions Dargaud – 12,60€