Lorsqu’en 1938 Jean Dupuis – jusqu’alors éditeur des magazines Bonnes Soirées et Moustique – décide de lancer Spirou, une nouvelle revue destinée au public le plus jeune, il en confie la responsabilité à ses deux fils, Charles et Paul. Dès le 21 avril 1938, date de la parution du premier numéro de l’hebdomadaire belge, ce fut Charles qui en prit principalement la destinée éditoriale en main, présidant les éditions Dupuis jusque dans les années 1980, où il les céda à un groupe d’investisseurs dirigés par la société Albert Frères.