Le début : L’effervescence est à son comble en cette veille de finale de football opposant le FCE aux Italiens. Titou, la star du FCE, est sans cesse sollicité par une vieille femme qui lui réitère la même supplique : venir au repas d’anniversaire de son mari, atteint d’une grave maladie et fan inconditionnel de Titou. Surmontant ses réticences, il accepte et passe une agréable soirée jusqu’à l’arrivée d’un invité surprise qui va faire basculer son destin de façon tragique…

Notre avis : Après les peu reluisants dessous de la politique (La gloire d’Albert) et de l’entreprise (Anticyclone), qu’il avait exploré avec les deux premiers tomes de sa série, Etienne Davodeau se penche sur le « sport business »(et le football en particulier). Comme à son habitude, l’auteur exprime une profonde tendresse pour les braves gens qui, même s’ils dévient de la morale acceptable, ne le font que parcequ’ils y sont contraints ou pour survivre dans la jungle quotidienne. Le ton relativement léger (on est assez loin de Rural !) de cet album (presque une farce) est très adapté à cette aventure, qui illustre finalement bien le ridicule dans lequel notre société actuelle arrive souvent à faire sombrer notre civilisation.

Editions Delcourt – Hors-Collection – 12,50€