Le début : Antoine Badden, détective, débarque à Hampletown. La petite ville portuaire est en ébullition car la compagnie maritime Bluehope y organise la « régate du siècle ». Le principe en est simple : la compagnie invite les concurrents à construire le navire qui battra le Deep Blue Hope. Le gagnant, si gagnant il y a, deviendra le prochain patron de la société. Le jeu en vaut vraiment la chandelle !
Si le détective Badden est à Hampletown, c’est parce que Miss Windowill l’a convoqué. Elle doit être capitaine d’un immense navire avec lequel elle compte bien remporter la régate. Mais son frère Hubert, spécialiste en construction navale et sur le point d’achever le bateau, vient de mystérieusement disparaître. Et avec lui, les plans de voilure…
Et Antoine Badden commence alors une enquête aussi passionnante que dangereuse… Une enquête durant laquelle il s’apercevra vite que ceux qui tirent les ficelles sont, à Hampletown, aussi importants qu’influents… Il y laissera des plumes… s’il n’y laisse pas sa vie…

Notre avis : C’est sur un rythme très enlevé que le lecteur d’April glisse progressivement dans un récit qui se révèle au fur et à mesure de plus en plus complexe et intriguant. Les auteurs construisent un univers qui, tout en étant réaliste, semble bien mystérieux. Et puis il y a April, une superbe jeune femme courageuse et déterminée. Une héroïne de papier comme il y en a encore trop peu et qui donne une dimension supplémentaire à cette nouvelle série, dont ce premier premier est une bien agréable surprise.

Glénat – Collection Graffica – 10,99€