Le temps est venu. D’un côté, le demi-elfe Wismerhill, à la solde d’Haazhel Thorn, maître de la Lune Noire. De l’autre, l’Emprereur Haazheel, prêt à défendre son immense royaume au péril de sa vie. Deux immenses armées, composées de de guerriers, de dragons, de trolls, d’ogres, d’elfes ou encore d’orcs. Dans les airs et sur la terre, les combats font rage. Ils se termineront par un duel à mort dans la salle du trône du palais impérial de Lhynn entre les deux chefs de guerre.

 Pour le dixième volume de cette série débutée en 1989 et sans doute afin de fêter son futur millionième exemplaire vendu (chacun des neuf albums précédant l’Aigle foudroyé a atteint le cap des 100.000 exemplaires vendus), Froideval a conçu un récit plein de bruit et de fureur, dont la construction laisse peu de place aux temps morts et avec l’objectif clair d’en « mettre pleins les yeux » . Cyril Pontet prend visiblement plaisir à illustrer les scènes de bataille et s’en donne à cœur joie dans l’utilisation de l’espace. Il n’y a pas moins de 11 doubles pages pour raconter l’affrontement entre les forces impériales et leurs ennemis. Onze doubles pages aux cadres explosés pleines de démesure, à l’image de cette série référence dans son domaine, sans cesse surprenante.

Editions Dargaud – 12,6€