Le début : Larry B. Max continue de filer Ryan Ricks. L’implacable agent de l’I.R.S. espère ainsi débusquer le mystérieux milliardaire qui a recours aux services de ce spécialiste du blanchiment d’argent…
Bien que recherché, Ryan Ricks a pris le risque de débarquer à Los Angeles. Larry B. Max, l’intraitable agent de l’I.R.S. (Internal Revenue Service) a découvert que cet expert de sociétés écrans, offshore et virtuelles était venu négocier le rachat d’un des plus puissants cartels de la drogue et qu’à travers lui, pour des centaines de millions de dollars, quelqu’un quelque part avait décidé de s’offrir un secteur aussi prospère qu’illégal de l’activité économique… La filature de Ricks conduit Larry au Mexique. De Tijuana à San Miguel de Allende, l’incorruptible du fisc va tenter de démonter l’incroyable montage financier et logistique qui vise à donner à ce gigantesque trafic, un visage industriel presque honnête. Mais, en chemin, la ligne entre la loi ou l’emploi pour des milliers de gens, la moralité ou la prospérité, devient de plus en plus floue. Le concept de criminalité paraît aussi changer de sens sous le soleil mexicain…

Notre avis : un album à l’intrigue complexe et aux multiples rebondissements. Ici, pas de place pour l’humour. Les méchants font peur et les gentils sont rares. L’action  prime dans cet efficace thriller sur fond de blanchiment d’argent et de cartel de la drogue, au découpage très cinématographique. (Attention, cet album est la suite et fin du précédent, Blue Ice)

Le Lombard – collection « Troisième vague » – 9,45€