Ce personnage emblématique, certainement l’un des plus appréciés des super-héros des années soixante, devient rapidement très populaire chez les adolescents américains. Le bon et original Ditko a réalisé les histoires avec un style particulier, légèrement caricatural, toujours séduisant. D’autres auteurs lui ont succédé, parfois aussi bons que lui, mais jamais avec son originalité : Gil Kane, Sal Buscema, Ross Andru, John Byrne. Johnny Romita et Alex Ross, en 1994, en donnent une version de qualité. Le jeune Peter Parker, névrosé, asocial, est l’objet constant des railleries de ses camarades d’école, timide et sans succès auprès des filles. À la suite d’une morsure d’araignée frappée par une forte dose de radiations, il obtient des pouvoirs extraordinaires et un sixième sens qui le met en garde dès l’approche d’un danger. À partir de ce jour-là, sa vie change complètement : il devient plus sûr de lui, mais il ne révèle à personne ce qu’il est capable de faire grâce à ses nouveaux pouvoirs. En fait, il ne sait pas trop comment s’en servir. Finalement, après avoir réalisé de ses propres mains une combinaison rouge et bleue, il décide de s’exhiber à la télévision et dans les cirques comme lutteur, en émerveillant les gens de sa force et de son agilité. Il gagne ainsi beaucoup d’argent sans se fatiguer. Mais les choses ne se déroulent pas comme il avait imaginé. Un voleur, qu’il aurait très bien pu maîtriser s’il l’avait voulu, tuera, quelques jours plus tard, son oncle qui l’avait élevé après la mort de ses parents. Affligé par ce terrible sentiment de culpabilité, Peter Parker débute ainsi, en tant que Spider Man, une véritable lutte personnelle contre la criminalité.

Avec le temps, il va s’apercevoir, à ses dépens, que ses incroyables pouvoirs lui posent quelques problèmes dans la vie privée. Dans la vie publique, certains de ses comportements ne sont pas appréciés et une campagne de presse du Daily Bugle le dépeint comme un criminel. Ce personnage doit lutter contre les terribles criminels, mais aussi contre les problèmes de tous les jours : il risque l’expulsion de son logement, il s’enrhume et doit réparer lui-même sa combinaison après une bagarre. De plus, ses rapports avec les gens sont difficiles, nous l’avons vu : son anticonformisme et son insolence le rendent antipathique. Ses rapports ne sont même pas bons avec les autres super-héros. Avec les jeunes filles, il n’a jamais eu beaucoup de chance : il a perdu Betty Bryant à cause de sa timidité excessive, qu’il exagère, en fait, pour cacher sa véritable identité, et Gwen Stacey, son grand amour, est morte dans ses bras, sans qu’il n’ait pu l’éviter. Il a ensuite vécu une histoire tumultueuse avec la vive Mary Jane Watson, qu’il épouse en 1987. Parmi les nombreuses transformations subies ces années-là, rappelons qu’au cours des années quatre-vingt, dans la longue saga Marvel, Superheroe Secret Wars, Spider Man porte un nouveau costume noir (sorte d’organisme vivant alien qui adhère à la peau du héros, en symbiose physiquement et mentalement). Mais le nouveau costume ne rencontre pas les faveurs des fans et, à la fin, Spider Man parviendra à s’en défaire.

Héros d’une longue série de dessins animés transmis en France et réalisés par Hanna et Barbera entre le 9 septembre 1967 et le 15 mars 1970, Spider Man paraît sous le titre de L’Araignée dans Super Strange, Spidey et Nova, entre 1977 et 1987. Ce personnage, toujours joué par Nicholas Hammond, a été porté trois fois sur les écrans par la Warner Bros, dans la deuxième moitié des années soixante-dix.

A la fin des 70’5, un téléfilm américain donnaIt l’occasion à Nlcholas Hammond d’incarner le héros. iI est dans les salles françaises sous le titre L’homme araIgnée (il vient d’être édIté en vidéo et DVD) et fut suIvi de La riposte de I’homme-aralgnée. En 1977, la première série animée avaIt le mérite de présenter Peter Parker et tous les personnages qui l’entourent Une seconde série fut réalIsée en 1995, c’est celle que dIffuse TF6 à partir de mercredl. Quant à 13ème Rue, elle retrace le 12 juin, à 22.20, dans De Superman à SpIderman, l’aventure des super héros. Un document qui sort également en DVD.