PLANCHES DE PRINTEMPS

Exposition: LA LOGE NOIRE

Dirigée par le dessinateur et scénariste Didier Canvard, la collection « La Loge noire » chez Glénat, dont les quatre premiers albums sont sortis en janvier 2002, se pro­pose d’ouvrir ses portes vers un imaginaire ésotérique. Didier Convard a évoqué le cahier des charges imposé aux scénaristes dans la revue « Vécu » : « Raconter une histoire avec des héros dans la tradition de la BD d’aventures; il doit y avoir une intrigue, un soupçon d’enquête policière; l’ enquête doit s’appuyer sur une base légèrement historique – ni didactique, ni pédagogique – même s’ils peuvent un peu tricher avec l’histoire, lui faire un enfant dans le dos de temps à autre ». Pas question de risquer un dérapage. « Nous ne faisons pas reuvre de propagande » déclare Didier Convard. « Au contraire, toutes les approches de l’ésotérisme sont possibles et souhaitables, même les plus cri­tiques, caustiques et provocatrices. »

La « Loge noire », c’est aussi un esprit, un~façon de travailler ensemble pour les auteurs, une sorte de compagnonnage, comme l’ explique Didier Convard qui souhaite recréer « l’ambiance confraternelle qui existait lorsque scénaristes et dessinateurs travaillaient pour des jour­naux et se rencontraient régulièrement dans les salles de rédac­tion ».

l’exposition présentée par la Médiathèque Louis-Aragon regroupe des originaux des premiers albums de la collection. Si les styles sont divers, les procédés le sont aussi et les planches à l’encre de Gilles Chaillet côtoient les calques destinés à la couleur sur ordinateur de Pierre Wachs.

 

 » Au troisième Millénaire

Grands secrets seront révélés,

Par francs autheurs

Abondants mystères dévoilés, Naistra l’ ardente vérité

Dans la parole de la Loge Noire, Maints secrets par quoy

Nous devons croire. « 

(Maître Perscruto, mars 1555)

Médiathèque Louis Aragon

2, av.Gabriel Peri 92220 Bagneux

01 46 57 08 76