Il s’agit donc de cette  période merveilleuse qui vit naître Le Journal de Mickey, Robinson, Aventures, L’Aventureux et plusieurs autres journaux pour enfants et qui est à l’origine d’une nostalgie puissante. Traités exclusivement dans divers ouvrages et revues spécialisées, ces grands illustrés, ainsi que leur cortège de personnages venus d’outre-atlantique tels que Guy l’Eclair, Raoul et Gaston, Mandrake, Le Fantôme et tans d’autres (nous citons là leurs nom francisés), et d’Italie, accèdent enfin à une pleine indépendance grâce au travail passionné de Jean-Jacques Gabut, auteur de cet ouvrage à la maquette vivante et colorée. Son engouement pour cette période le conduit également à évoquer la période de la guerre et ses publications, sans doute plus fades – les séries américaines ont en effet disparues à la suite du 7 décembre 1941 – à l’exception du Téméraire, journal dont l’esprit résolument favorable à l’occupant (et les qualités graphiques) ont rendu célèbre.

Un beau cadeau de noël pour papa ou grand-papa à l’heure de la madeleine.